Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



Larbi Amine - Lemag - publié le Mardi 30 Avril à 14:43

Des gauchistes européennes incitent le Polisario à fomenter des attentats au Sahara




Lemag : Les autorités locales aux provinces du sud, ont révélé l’implication de parlementaires de la gauche européennes, et d’activistes étrangers, dans les violences perpétrées le week-end dernier dans les provinces du sud.



Des gauchistes européennes incitent le Polisario à fomenter des attentats au Sahara
Une délégation de la gauche européenne composée de parlementaires a conclu un accord avec des pro-polisario aux provinces du sud, pour faire éclater des actes de violences durant une visite qu’ils effectuent dans la région, le but étant de provoquer des interventions policières qui seraient manipulées médiatiquement et dans des rapports écrits, par les dits parlementaires, comme étant des atteintes aux droits de l’homme.

Par ailleurs des sources informées citées par le quotidien arabophone Assabah, ont révélé que des étrangers ont tenu des réunions nocturnes au domicile d’un séparatiste, avec des  pro-polisario, durant lesquelles, il a été convenu sous incitation de ses individus étrangers, de faire éclater des attentats violents contre les forces de l’ordre et des destructions de biens publics.

De son coté le wali de la région Laâyoune-Boujdour-Sakia-Hamra, Khalil Dkhil, a indiqué lors d’un point de presse que les séparatistes et leurs souteneurs européens, pénalisés par leurs nombre trop réduit et incapables de mobiliser la population des provinces du sud, ont exploité des mineurs, des enfants de moins de 16 ans, qu’ils ont poussé à jeter des cailloux aux forces de l’ordre et à mettre le feu à des bennes d’ordures.
 
Le Wali de région a indiqué également que ces actes de violences perpétrés par les séparatistes et les activistes européens étrangers ont fait blessés, 20 éléments des forces de l’ordre et provoqué des dégâts matériels.

               Partager Partager


Commentaires