Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
PNUE : MASEN lauréate du prestigieux prix "Champions de la Terre", la... | via @lemagMaroc https://t.co/rwL3yyD0AA https://t.co/PFWit4edpM


APS - publié le Lundi 29 Février à 12:04

Des chercheurs algériens développent une nouvelle technique de production de silicium



Oran - Une nouvelle technique de production de silicium est en cours de développement à la faveur du partenariat académique algéro-japonais, a-t-on appris dimanche à Oran du manager du programme "Sahara Solar Breeder" (SSB) dédié au développement des technologies solaires.



Quatre jeunes chercheurs algériens sont investis dans ce travail scientifique mené à l'Université d'Hirosaki (Japon) et qui sera concrétisé par le montage d'un nouvel équipement au profit de l'Université des sciences et de la technologie d'Oran Mohamed Boudiaf (USTO-MB), a précisé à l'APS Pr Amine Boudghene Stambouli.

Le projet évolue avec l'aide du Pr Kenji Itaka, concepteur du premier four à induction dont a bénéficié l'USTO-MB en juin 2015, devenue du coup le premier établissement universitaire algérien producteur de silicium, a fait savoir Pr Stambouli.

Ce professeur-chercheur à l'USTO-MB est le manager du programme SSB (Sahara solar breeder, ou élevage de stations solaires) qui a permis l'élaboration en 2015 de l'étude de faisabilité d'une opération d'envergure de production électrique à partir du Sahara en vue de son acheminement vers le nord du pays, via les câbles supraconducteurs.

L'étude repose sur le captage des rayonnements solaires par les panneaux photovoltaïques dont le composant essentiel est le silicium, matière première présente dans le sable et dans la roche dite diatomée contenue dans le gisement de Sig (wilaya de Mascara).

Le principe de fonctionnement du four à induction de l'USTO-MB réside dans le traitement de la silice qui, mélangée au carbone, est chauffée à très haute température pour libérer l'oxygène et produire le silicium.

"Le futur équipement attendu par l'USTO-MB se distinguera par une meilleure performance, offrant un niveau inégalé de pureté de silicium", a fait valoir Pr Stambouli qui a pris part au dernier Workshop international sur le programme SSB, tenu du 21 au 24 février à l'Université de Tsukuba (Japon).

Le SSB a été au centre de cinq éditions du Forum Asie-Afrique sur l'énergie durable, organisées en alternance dans les deux pays, à savoir en août 2011 à Nagoya, en mai 2012 à Oran, en mai 2013 à Hirosaki, en mai 2014 à Oran et en mai 2015 à Tsukuba.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara