Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


TAP - publié le Jeudi 21 Janvier à 15:50

Des avocats diplômés d'Algérie menacent d'observer une grève de la faim





Plus de 260 avocats diplômés des universités algériennes, entameront une grève de la faim la semaine prochaine si leurs demandes de régularisation de leur situation professionnelle ne sont pas satisfaites, a indiqué jeudi à l'Agence TAP l'avocat Yassin Azaza. 

Il s'exprimait au nom des avocats en sit-in au siège de la Maison de l'avocat à Tunis.

Une centaine de ces avocats sont déjà en exercice sans être régularisés pour autant, a-t-il précisé, tandis que les autres attendent l'examen de leurs dossiers par le Conseil de l'ordre des avocats.

Dénonçant un atermoiement du Conseil de l'ordre dans le traitement de ces dossiers, Yassin Azaza appelle le bâtonnier des avocats, le ministre de la Justice et le chef du gouvernement à « assumer leurs responsabilités » dans cette affaire.

De son côté, le bâtonnier des avocats, Mohamed Fadhel Mahfoudh, a assuré qu'une commission a été mise en place pour statuer sur les demandes de régularisation.

Selon cette commission, les avocats en question ne remplissent pas un des principaux critères requis par la loi à savoir être titulaire d'un certificat d'aptitude à la profession d'avocat délivré par une université tunisienne.

L'affaire entre les deux parties est actuellement examinée par la Cour de cassation, a indiqué Mahfoudh.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara