Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Tracés Nomades- Voyages à travers les écritures à Dar Bellarj: Voilà... | via @lemagMaroc https://t.co/GUkHh4g14o https://t.co/jGJNtDHv14



MAP - publié le Jeudi 5 Novembre à 17:17

Député français : L'autonomie dans les provinces du Sud, la seule solution garantissant la stabilité régionale






Paris - La proposition marocaine d'autonomie dans les provinces du Sud est la seule solution au conflit artificiel autour du Sahara marocain garantissant la stabilité de la région sahélo-saharienne, a souligné le député français et président du groupe d'amitié France-Maroc à l'Assemblée nationale, Luc Chatel.
Dans une déclaration à la presse en marge d'une rencontre à l'Assemblée nationale pour la présentation du livre "Le conflit du Sahara au regard du droit international", du professeur Abdelhamid El Ouali, M. Chatel a noté que cette proposition constitue une solution de paix pour la région et la meilleure issue pour ce conflit sur le plan géopolitique.

"Le Grand Sahara vit aujourd'hui des tensions extrêmes, et rien ne serait pire que d'organiser de manière artificielle une partition dans une région qui a besoin de stabilité", a-t-il affirmé, estimant que le Maroc est le pays le mieux placé entre la Méditerranée et le Sahel pour apporter ce gage de stabilité.

"L'avenir passe par une solution d'autonomie au sein du Royaume du Maroc qui est source de stabilité régionale, et toute autre solution ne pourrait aboutir qu'à déstabiliser une région qui n'en a pas besoin", a insisté M. Chatel.

Il a, par ailleurs, mis en exergue les liens d'amitié historique entre le Maroc et la France, ajoutant que les députés français du groupe d'amitié se tiennent aux côtés du Maroc et continueront de soutenir la position marocaine.

M. Chatel a aussi relevé l'importance de la célébration du 40ème anniversaire de la Marche Verte, qui constitue une occasion pour les parlementaires français de réitérer leur soutien au Maroc sur le dossier du Sahara marocain et leur détermination à défendre cette cause à l'échelle internationale.

               Partager Partager