Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



DR IDRISSI MY AHMED - publié le Samedi 23 Avril à 19:05

Déments et démons. On se fraie une suite d’orfraie pour Kamal et Onfray




Qui oserait promotionner la guerre au lieu de la diplomatie, avec ses pires adversaires ou ennemis ?
Quel étranger oserait supporter un état barbare ?



DR IDRISSI MY AHMED
DR IDRISSI MY AHMED
Comme suite à " l’absurdité d’Onfray ’’, j’ai lu sur votre édito, Ssi Naïm Kamal, ceci. « Au point d’oser dire (dans son livre ‘’Penser l’Islam’’ que : « certes la création de l’Etat d’Israël n’est pas allée sans d’incontestables expropriations infligées au peuple palestinien, mais ce peuple payait, hélas [quelle compassion], la politique de collaboration avec Hitler menée par le Grand Mufti de Jérusalem, Hadj Amin Al-Husseini ».

Voici un exemple de sentence, administrée telle une vérité supra divine par un grand ponte ! Un nouveau genre de mufti, plus imprécateur et endoctrinant que les futiles messianiques d’hier, dont le labile militant anticolonialiste qu’il stigmatise, sur son ‘’penser l’islam’’ dans ce que rapporte votre édito !

Une falsification péremptoire des causes, des raisons et des effets telluriques qui ont bouleversé le Moyen-Orient poussant le tsunami vers le reste du monde. Voici une perfidie de plus, celle d'un vrai et admirable intellectuel, pourtant ! Un pensum qui sera écouté, puis suivi par psittacisme et qui fera école parmi les zélotes ! Une dérive qui veut créer la légitimité, mais en plongeant dans la fourberie la plus abjecte ! Une raison falsificatrice de l'histoire, certes, un endoctrinement qui sera instrumentalisé comme une raison historique et un droit de fait ! Celui des vainqueurs ! Celui d’envahir un pays et de le voler et prendre comme réparation de simples dires de l’une des autorités ! Casus belli d’un colonisé ! Cette assertion est un fait d’une rare hypocrisie qui a pour but de défendre la permissivité du fait accompli. Celui de légaliser le vol et la barbarie des maîtres du destin sur les autres assujettis.

Mais enfin, Hitler, avait-il besoin des services d'un petit opposant arabe, issu d'une colonie a fortiori, pour commettre l'indicible sur les innocents Sémites d'Allemagne ? Non ! L'amalgame sent de là ! La dépossession programmée des Palestiniens de leur patrie palestinienne, par les Alliés, avait-elle besoin, de cette virgule de mufti, de sa raison d'être ou d'avoir vu Hitler, pour commettre à leur tour un ethnocide ? Voire de le justifier ou le tolérer, en créant une patrie nouvelle aux Israéliens, là sur les tombes des Palestiniens et les ruines de leurs villages anciens !

Qui expliquera leurs limites et leurs droits à nos frères et autres cousins sémites ? Quels que soient leurs suppôts, leurs couleurs, leurs dieux et leurs races, leurs dérives matérialistes égocentriques si outrées qu’elles demeurent ? Entre les visions prétentieuses et vindicatives, légendaires et suffisantes des tribus divinisées, celles des nations civilisées et puis les simples dols des gens en quête d’humanité, n’y a-t-il pas un juste milieu ? Une voie, afin que les peuples, dépassant leurs puissances et leurs identités superfétatoires, puissent vivre réellement en paix. ? Sans peurs ni haine ou exclusion les uns les autres. Ce n’est pas une conclusion, c’est un rêve que l’Humanité se doit de réaliser, plutôt que de hâter l’Apocalypse et dénaturer le terme qui nous qualifie, d’humains !

Ces Grandes Puissances, qui fourbues par les guerres mondiales qu’elles ont remportées, voulurent installer les victimes juives de l’Holocaustes SS dans une nouvelle patrie, un état bien à eux. Une revanche historique, une compensation, une justice pour les israélites qu’ils allaient taillader sur un peuple opprimé innocent. C’est la forclusion historique de la GB et sa compromission qui va être à l’origine de tant d’injustices, de meurtres et de guerres !

Voici des états avancés, des parangons, des donneurs de leçon ostentatoires, doublés de concurrents virulents les uns contre les autres affirmés, les colonisateurs invétérés de ces autres peuples, et bien, dans leur qui vont profiter des états affaiblis et arriérés, dominé pour plus exploiter et se les accaparer ! De la domestication esclavagiste de fait, ils vont aller jusqu’à les effacer simplement. Et cela pour faire payer des innocents des exactions et des meurtres causés par l'hitlérisme et tels que subis par la fraction juive allemande.

Il eût pu être plus logique, de pousser la vengeance, de façon plus biblique. Appliquer la Loi du Talion et installer le Grand Israël dans l’espace de cette coupable Allemagne, une fois vaincue, en lui prenant une partie de son aire. Ce n’est pas la Palestine des descendants des Philistins qui est coupable. C’est bien ce pays-là, l’Allemagne de Hitler, qui l’avait le plus fait souffrir. Ce ne sont pas les Arabes qui ont mortifié les centaines de milliers de juifs en Europe ! N’avaient-ils pas souffert précédemment et durant des lustres, en France et en Russie déjà ?

Certes, la création de l’Etat d’Israël n’est pas innocente de l’ethnocide provoqué sur ce peuple de résistants. Certes les juifs méritent de vivre où ils veulent. Mais il y a eu des terres spoliées, usurpées, volés et des gens tués, chassés, emprisonnés et exilés. La paix du monde, les terreurs dans la région ne sont que les conséquences des dépassements juifs, de ce mépris terroriste, dont naissent toutes les haines et les revendications !

Les incontestables expropriations et les spoliations infligées au peuple palestinien, étaient doublées par la chasse et l’exil des palestiniens, de meurtres ou d’emprisonnements dans les meilleurs cas !

Mais si ce peuple paye, ce sont tous les Arabes et les Musulmans, comme toutes les personnes laïques, sensées, éprises de justice et de paix, qui crient à l’injustice et à l’ethnocide, franchement et face à Israël qui se place au-dessus de toutes les recommandations et qui fait fi des condamnations mondiales.

Cette plausible et peuchère inflexion du Mufti de Jérusalem, n’a pas à servir de facteur facilitateur ni de causalité de revanche, sachant que ce peuple était colonisé et que son mufti ne représentait pas tout le peuple dominé ! On sait que dans son effarement un noyé en détresse s’accroche à n’importe quel fétu de paille.

L’époque était une conséquence des guerres et des rivalités nées des appétits égoïstes des divers et opposés colonisateurs.

Les Allemands, n’ont-ils pas armé, ne serait-ce que partiellement, les révoltés d’Abdelkrim El Khettabi, cet âlem et fils de âlem qui avaient tous deux étudié à la Qaraouiyne de Fès. Lui, l’Emir local, a failli libérer le Rif et le Nord des Espagnols, si ce n’était le secours des colons français et l’usage des gaz toxiques et de leur aviation militaire?

Depuis le début du 20 ème siècle, des penseurs juifs anglais, rêvaient ou planifiaient d’installer leurs coreligionnaires Juifs du monde entier dans cet état et de les faire revenir de leur exil et migrations millénaires, en Palestine ! Dans le but de recréer de novo l’antique royaume et la légendaire cité du roi Salomon. Une région déjà ravagée par les Romains avant l’épisode de Jésus ! Les Arabes colonisés par les Anglais, allaient payer la facture de l’histoire.

Tout ce qui se passe depuis comme réactions tragiques existentielles, comme terrorisme et conneries meurtrières ou réflexes barbares, sont les conséquences et les dérives, où les grandes puissances furent les responsables de ce dramatique bazar. Avec leur poids, géopolitique, financier et militaire, leurs dits plannings de découpage des pays de la région, les tragédies, les réfugiés, les destructions des pays et les nombreuses centaines de milliers de tués, ne sont que les lamentables conséquences de leurs partis pris. Celui de surprotecteurs injustes, commis aux dépens des droits des gens évincés et de leurs libertés, opprimés par des usurpateurs, fiers de montrer leur goûts éclectiques et leur défense de la vie, dans le cadre d’une ubuesque démocratie.

Qui oserait supporter Daech ou n’importe quel état barbare ou islamiste ? Qui oserait défendre les terroristes, d’où qu’ils sortent et quoi qu’ils disent avant de s’éclater ? Qui oserait promotionner la guerre au lieu de la diplomatie, avec ses pires adversaires ou ennemis ? Qui expliquera leurs limites et leurs droits à nos frères et autres cousins sémites ? Quels que soient leurs suppôts, leurs couleurs, leurs dieux et leurs races, leurs dérives matérialistes égocentriques si outrées qu’elles demeurent ? Entre les visions prétentieuses et vindicatives, légendaires et suffisantes des tribus divinisées, celles des nations civilisées et puis les simples dols des gens en quête d’humanité, n’y a-t-il pas un juste milieu ? Une voie, afin que les peuples, dépassant leurs puissances et leurs identités superfétatoires, puissent vivre réellement en paix. ? Sans peurs ni haine ou exclusion les uns les autres. Ce n’est pas une conclusion, c’est un rêve que l’Humanité se doit de réaliser, plutôt que de hâter l’Apocalypse et dénaturer le terme qui nous qualifie, d’humains !



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».