Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Jeudi 24 Mars à 12:43

Démantèlement d'une cellule terroriste de neuf membres liés à la branche libyenne de Daech (Intérieur)





Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), a démantelé, jeudi, une cellule terroriste de neuf membres, liés à la branche libyenne de la soi-disant organisation l'Etat islamique", qui s'activaient à Marrakech, Essmara, douar "Alhidate" et "Zbirate" (Sidi Bennour) et à Had Soualem.

Les éléments préliminaires ont révélé que les membres de cette cellule terroriste étaient en passe de préparer l'exécution d'opérations terroristes dans le Royaume, à l'image des pratiques sauvages perpétrées par cette organisation dans plusieurs pays du monde, indique un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Des membres de cette cellule terroriste projetaient également de rejoindre les camps de "Daech" en Libye pour acquérir des expertises de combat, à l'instar d'un des combattants originaires de la même région de Sidi Bennour, qui a été tué dans une attaque ayant visé un centre de détention à Tripoli en septembre 2015, précise la même source.

Les mis en cause seront déférés devant la justice aussitôt achevée l'enquête qui se déroule sous la supervision du parquet général compétent, ajoute-t-on.

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les menaces terroristes en lien avec la soi-disant organisation "Etat islamique", selon le communiqué.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara