Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Suivez-nous

   

           

Décès à Rabat d’un islamiste algérien accusé d’être un ex-fournisseur d’armes du FIS


Larbi Amine - Lemag - publié le Mercredi 6 Mars 2013 à 13:17


Rabat : Il s’appelait Khaled El Idaoui, sexagénaire, il habitait au Maroc, après y avoir été emprisonné.


Décès à Rabat d’un islamiste algérien accusé d’être un ex-fournisseur d’armes du FIS
Khaled El Idaoui, un islamiste algérien, condamné au Maroc, en 1995 pour trafic d’armes, au profit du parti algérien, le front islamique du Salut (FIS ), s’est éteint à son domicile, à Rabat.

Condamné à 14 ans de réclusion en 1995, El Idaoui avait terminé sa peine en 2009, il fut aussitôt libéré avec deux de ses présumés complices algériens, Mohamed Bourouais et Wassini El Sajaii.

Les trois hommes avaient tous, décidé de s’établir pour de bon au Maroc, l’un d’eux, avait même pris femme, une épouse marocaine.

A noter que lors de leur réclusion au Maroc, les autorités algériennes avaient demandé leur extradition, chose contre laquelle, s’était dressées nombres d’ONG des droit de l’homme internationales, qui sollicitaient du Maroc de refuser leurs renvois vers l’Algérie, car ils y risquaient tortures et assassinats.

Khaled El Idaoui était marié à une femme algérienne et père de 7 enfants.




Actus | Culture | Divertissement | Economie | Enseignement | Focus | Interviews | Lemag | Livres | Multimédia | Opinions | Religion | Société | Vu sur le Net




Abonnez-vous à la Newsletter




Ne manquez pas nos prochains articles. Rejoignez-nous sur
Newsletter
Mobile