Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


MAP - publié le Lundi 30 Mai à 09:37

De violents combats entre soldats et rebelles au Yémen font 48 morts





Les violents combats qui ont éclaté, dimanche, entre soldats progouvernementaux et des groupes rebelles chiites dans le sud du Yémen, ont fait 48 morts dans les deux camps, selon un nouveau bilan fourni par un officier de l'armée loyaliste.

"Vingt-huit Houthis (rebelles chiites) et 20 de nos hommes ont été tués dans les combats", a déclaré à la presse le général Misfer al-Harithi, commandant du 19e bataillon d'infanterie de l'armée yéménite, précisant que ses hommes avaient réussi à contenir une soudaine offensive des rebelles dans le secteur Assilane de la province de Chabwa avant de partir à la conquête de positions adverses.

L'officier a affirmé que ses hommes ont réussi à reprendre, aux Houthis, plusieurs positions lors des combats aux cours desquels différents types d'armes ont été utilisés.

Ces combats ont eu lieu en dépit d'une trêve qui tient plus ou moins bien et de négociations de paix qui se déroulent sous l'égide de l'ONU au Koweït depuis le 21 avril.

L'ONU estime que le conflit yéménite a fait depuis fin mars 2015 plus de 6.400 morts et déplacé 2,8 millions d'habitants.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara