Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Larbi Amine - publié le Mardi 6 Janvier à 19:41

De hauts commis mauritaniens se mobilisent civilement pour la marocanité du Sahara




Nouakchott : Un collectif de cadres et universitaires mauritaniens, se disant mobilisés pour mettre un terme au conflit créé autour du Sahara, ont décidé de se liguer au sein d’une organisation dénommée ‘Mauritaniens pour un Sahara marocain’.



Carte lexilogos
Carte lexilogos
En effet, rapporte le quotidien francophone, Libération, la publication officielle du parti de l’opposition l’USFP, les initiateurs de cette nouvelle organisation, ont dit vouloir s’engager activement pour résoudre, définitivement, le conflit du Sahara, en optant pour la défense et la promotion de la solution idéale, selon eux, pour sa résolution, à savoir, l’installation d’un régime de gouvernement autonome dans les provinces sahariennes, sous souveraineté marocaine.

Selon le journal Libération, les porteurs de cette nouvelle initiative civile mauritanienne, sont des cadres, universitaires et intellectuels mauritaniens, tous ou presque, lauréats des universités et des grandes écoles marocaines, ces dernières 10 années.

La Mauritanie officielle continue à reconnaître la ‘république’ du polisario

En dépit de son neutralité revendiquée dans le conflit du Sahara, la Mauritanie reconnaît la république crée à Tindouf par le polisario. Nouakchott entretient mêmes des relations diplomatiques normales et actives avec cette entité qui n’est reconnue par aucun grand Etat ni aucune grande organisation multilatérale valable dans le monde.

Officiellement, la Mauritanie préconise, malgré son parti pris matérialisé par cette reconnaissance de l’entité du polisario, une solution consensuelle au conflit dans le cadre des négociations conduites sous l'égide de l'ONU, ou elle tient le rôle d'observateur.
 

               Partager Partager