Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Abdallah Bouhamidi - publié le Lundi 20 Septembre à 09:26

De ces “imbéciles qui sont nés quelque part”




D'après "Heute" une feuille de choux distribuée gratuitement à Vienne en Autriche, Hitler, ci-devant dictateur professionnel austro-germanique, serait selon des études ADN, faites à partir du peu qu'il en restait, d'origine non pas aryenne , de la race des seigneurs qui allaient sous son impulsion, régner sur le monde pour 1000 ans, mais nord-afro-berbère matinée juive.



De ces “imbéciles qui sont nés quelque part”
D'ailleurs quand on y regarde de près et même sans trop prendre de loupe, le père Adolf, n'aurait certainement pas passé avec succès les tests qu'il faisait subir, parfois avec force humiliations à ceux dont lui et ses apprentis sorciers voulaient déterminer l'aryannite et la pureté de la race. Il avait , bien au contraire, une belle tête de youpin et avec une djellaba un turban et un akrab, il serait passé inaperçu dans bien de nos souks hebdomadaires.

Sa théorie raciale avait été poussée jusqu'à l'absurde, rappelons le et jusqu'au crime de masse. Les juifs devaient être exterminés parce qu'il n'y avait pas de place pour deux peuples élus sur terre.

L'enfer, c'est les "autres"...

Mais il n'y avait pas que les juifs. Tous les autres, les différents, les impurs, les autres en somme. Et les personnes handicapées, aryennes ou pas, les tziganes y sont passés en masse avec, pour les premiers une villégiature dans les laboratoires de docteurs folamours, dingos de la seringue qui essayaient sur eux les poisons les plus fous, les expériences, pseudo scientifiques les plus farfelues et les plus criminelles qui offraient aux médecins nazis la possibilité de s'affranchir du sermon d'Hippocrate et de laisser libre cours a leur sadisme. Tout cela, rappelons-le au nom de l'idée givrée de la pureté de la race et de la supériorité affirmée des aryens sur les autres peuples du monde.

Contre le mal absolu.

Le sort, dit-on qui était réservé aux prisonniers, nord-africains et africains n'avait rien à envier aux catégories précédentes parce qu'en plus d'être inférieurs, ils étaient considérés comme mercenaires au service des alliés. Ceci, il faut le rappeler, après quelques tentatives de les séduire en leur balançant des tracts les appelant a rejoindre l'Allemagne nazie contre les puissances qui les colonisaient. Peine perdue, les Nord-africains avaient entendu, les marocains en premier, l'appel de Mohamed V, qui soit dit en passant était en complète opposition avec la Résidence française au Maroc en ces temps petainistes et collaborationnistes , et se savaient engagés dans un combat contre le mal absolu.

Donc, inférieurs, vendus et volontaires.

Il y a bien eu ici et la quelques uns pour céder à ses sirènes. Au Maroc , mais aussi un peu partout dans le monde arabe et jusqu'en Inde et ce au nom d'une idée aussi simpliste que: "l'ennemi de mon ennemi est mon ami." C’est ainsi que l’on vit fleurir , ça et là quelques chemises vertes, noires ou brunes. Certains survivront même à la seconde guerre mondiale puisque ce sont des ultranationalistes indiens , des chemises noires largement inspirées par les théories hitlériennes qui vont assassiner Ghandi.

Il existe encore ça et la, quelques ignares pour ressentir de la sympathie pour le "Fureur" au prétexte qu'il n'aimait pas les juifs et qui, ainsi prennent le raccourci périlleux de l'antisémitisme comme argument pour défendre la cause palestinienne. Or si l'on peut faire des rapprochements entre Hitler et son exécrable régime , on peut en retrouver dans les discours ultranationalistes et haineux d'Avigor Lieberman, le mal nomme (En allemand, Lieberman alliant homme et amour) et actuel ministre israélien des affaires étrangères ou dans ceux du rabbin chef "spirituel" (!!!) du parti " Schass" (a l'homme ?). On n'a pas manqué non plus de faire le rapprochement si évident entre le sort fait aux habitants de Gaza et le siège de Varsovie.

Mais revenons à Adolf. J'ai lu dernièrement un article, photos a l'appui montrant des "chercheurs" nazis , convaincus de l'ndo-europeanite de la race aryenne, qui étaient allés mesurer les nez, fronts et mentons des habitants de l'Himalaya. Je vous laisse rire la-dessus une paire de secondes, parce que tout de même , si races il y avait, un juif viennois était, a vue de nez, plus proche d'un allemand qu'un tibétain. Eh bien non, ça ne collait pas bien avec la théorie du fada de Berlin.

Examinons maintenant la thèse des origines maghrébines possibles de Hitler. A la réserve près qu'elle émane d' une feuille de choux et d'analyses scientifiques qui restent a vérifier. Et même si elles ont été faites sur une serviette de table lui ayant appartenu et sur son fume cigarette, ce qui est le comble pour un homme parti lui même en fumée après avoir mis le monde a feu et a sang et après avoir fait du four crématoire un instrument politique, elle est moins folle qu'il n'y parait, a première vue

Une idée pas si farfelue que ça ...

Les vikings

Des échanges entre le Maghreb et l'Europe, l'histoire en est truffée et ce bien avant le Moyen Age. Déjà , au tout début de l’ère chrétienne, bien avant l’avènement de l’Islam, les vikings avaient fait quelques incursions au Maroc et bien des rifains s'en "souviennent" au moins génétiquement. J'en mets mon ADN au feu. Rien n'interdirait non plus de supposer qu'en repartant de là, ils n'aient pas emporté quelques souvenirs du Maroc dans leurs bagages génétiques. Rien n'interdirait de penser qu'un détour par l'Autriche n'ait pas tenté certains d'entre eux.

Les phéniciens...

Et si cela ne suffit pas, on peut encore faire quelques promenades du côté des phéniciens qui, partant du Maroc, ont fondé des villes comme Cadix, Barcelone en Espagne et sont allés bien plus au Nord pour fonder un ville comme Coblence, en Allemagne (où quelques siècles plus tard naîtra Giscard).

Les romains...

Maintenant, quant cela ne suffirait pas, rappelons que le Maghreb porte encore les traces de son époque romaine qui étaient chez nous quelques petits siècles après qu’ils eurent fondé Vindo Bona qui deviendra Vienne plus tard.

Les andalous...

Plus tard, il y a eu l'Andalousie, et les plus que probables mélanges et divers allées et venues au cours de huit long siècles qui font qu'il y a des européens bien bronzes y compris en Allemagne et des blonds aux yeux bleus dans tout le Maghreb.

...et les autres...

Quand Roger de Hohenstaufen conquiert la Sicile après deux siècles de présence arabe, émerveillé par ce qu'il découvre de raffinements , de culture et de civilisation, il dit : "On ne touche a rien". Il conserve l'organisation civile et administrative du pays et, bien entendu, les hommes qui les faisaient fonctionner. Son neveu Frederick II qui lui succède et porte entre autres, le titre d'empereur d'Allemagne, au début du 13 eme siècle, se montre plus zélé que son oncle. Il apprend l'arabe, découvre les échecs et entretient les savants et les poètes siciliens d'origine arabe. On sait qu'il en recevait dans sa cour. Est-il si difficile d' imaginer que dans le tas il y en ait eu quelques uns qui soient restés en Germanie et qui y aient fait , comme disent certains, souche?

Je ne vous parle pas des irlandais du Connemara qui auraient débarqué il y a environ deux mille ans du Maroc. Faut-il parler de l'empire ottoman et de sa présence jusqu'aux portes de Vienne et ce depuis la frontière entre l'Algérie et la Maroc,? Faut il parler des croisades et des rencontres, mélanges et forcément accouplements qu'elles ont certainement "favorisés" de part et d'autre?

L'Histoire nous donnerait mille arguments , en ce moment de repli généralisé et frileux, trop souvent hélas meurtrier (Rwanda, Bosnie, Palestine, Kurdistan, Sri Lanka, Darfour) pour nous méfier comme de la mort des "imbéciles qui sont nés quelque part" comme le dit si bien le bien bon Georges Brassens.

Quand a Moha ou Hitler, son idéologie ne gagnerait qu'en absurdité avec cet héritage génétique finalement pas si impossible que cela. Cela prêterait à rire si ce genre d'idées n'étaient pas meurtrières et ne faisaient pas des émules fous encore de nos jours qui n'ont aucun scrupule a ethnéciser les questions politiques. En Ex- Yougoslavie pour ne citer que cet exemple, Karadzic, Milocevic et consort ont sciemment posé la question de la restructuration du pays après la chute du mur sous l'angle ethnique alors que la question ne s'était jamais posée ainsi dans la région. On connaît la suite.

Moralité, Adolf , l'histoire l'a montré , mais les hommes sont fâchés avec la mémoire, n'était qu'un bon à rien.

PS: qui a beaucoup a voir:

Branle bas de combat a la Bundesbank. L'un des ses dirigeants a dû démissionner pour avoir écrit un brûlot raciste et antisémite dans lequel il présente l'immigration musulmane comme un péril certain pour l'Allemagne. Mais se faire virer de son poste, il n'en a cure. Son livre est un best-seller et il pourrait fonder un parti qui pourrait, dit-on, recueillir 20% de l'électorat allemand.

La preuve qu'être raciste nécessite un cocktail de connerie et d'amnésie réunies, c'est que le nom de famille de cet homme n'est autre que Sarrazin. Probablement un cousin proche de la branche mauresque des ancêtres de Larbi ben Hitler. Et pour lui des tests ADN ne sont même pas nécessaires. Le nom en dit beaucoup sur ses origines probables.

Cette histoire me rappelle une lettre profondément raciste envoyée il y'a quelques années à un journal provençal et dont l'auteur criait a l'invasion de France par les étrangers. La lettre était signée par un certain Alain Gharib. Le bien nommé, direz-vous . Fermez le ban.



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».