Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Tracés Nomades- Voyages à travers les écritures à Dar Bellarj: Voilà... | via @lemagMaroc https://t.co/GUkHh4g14o https://t.co/jGJNtDHv14



MAP - Amal TAZI - publié le Jeudi 21 Avril à 15:11

Dakhla, la perle des provinces du sud aux potentialités touristiques énormes




Dakhla - Mariage entre mer et désert, des plages illimitées avec un sable fin, ensoleillement tout au long de l’année, sont autant de caractéristiques qui font de Dakhla la perle des provinces du Sud aux potentialités touristiques énormes qui attire de plus en plus de visiteurs des quatre coins du monde.



Grâce à ses sites touristiques, sa baie et son climat, Dakhla s’affirme comme l’un des sites les plus remarquables à l’échelle mondiale, fortement appréciée par les touristes et partant auprès des voyagistes qui suivent la tendance en intégrant cette destination prometteuse dans leur offre touristique. 

Dakhla jouit d’un immense potentiel touristique qui s’appuie sur des paysages variés et désertiques, précisément l’étendue du littoral sur des centaines de kilomètres, jouxtant un Lagon aux eaux turquoises, offrant de véritables lieux de découverte, de détente et de fascination.

Sur le plan du tourisme balnéaire, la région est dotée de nombreuses plages désertes et offre plusieurs possibilités de divertissement, notamment la moto marine, le kayak de mer, l’apnée, le ski nautique, le kitesurf, le windsurf, la pêche en haute mer ou à la ligne le long du littoral.

A la baie de Dakhla, le visiteur peut notamment savourer des moments agréables sur la plage de Batalha, PK25, Lasarga... 

Du côté de l’océan, on trouve des plages non moins fascinants: Elargoub, Playa Francessesca, Labouirda…

La région recèle égale un potentiel indéniable en matière de tourisme de Désert.

Il s’agit d’une terre de prédilection pour le Bivouac, le Trekking, les rallyes, confortée par des lieux magiques, un univers minéral aux multiples contrastes : La lumière change au gré des heures, les coucher de soleil offre une lumière d’un rouge intense venant remplacer les teintes claires de la journée.

L’intérêt pour la destination Dahkla est aussi écologique.

S’étendant sur une longueur de 37 km et sur une superficie de presque 400 km2, la baie de Dakhla forme un idéal habitat pour plus de 120 espèces de mollusques, parmi elles des espèces endémiques et plus de 41 espèces de poissons. L’éco système de la baie de Dakhla lui attribue 3 statuts de reconnaissance, tant à l’échelle internationale que nationale.

Depuis 2003, la baie de Dakhla est classée en zone RAMSAR, une reconnaissance en tant que zone humide d’importance internationale, particulièrement comme espace représentatif, rare et unique.

Elle est aussi classée en tant que zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO), c’est-à-dire un lieu stratégique pour la conservation d’espèces aviaires particulières, ou encore en site d’intérêt biologique et écologique (SIBE), une reconnaissance nationale.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».