Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



MAP - publié le Jeudi 3 Mars à 11:32

DGAPR : L'annonce par 13 détenus du groupe dit de "Gdim Izik" d'une grève de la faim illimitée "n'a aucun lien avec leurs conditions de détention"






Rabat - L'annonce par treize prisonniers appartenant au groupe dit de "Gdim Izik" d'entamer une grève de la faim illimitée, à partir du 1er mars au centre pénitentiaire de Salé 1, "n'a aucun lien avec leurs conditions de détention", a souligné la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR).

"Pour éclairer l'opinion publique et pour éviter toute exploitation des annonces faites par treize détenus appartenant au groupe dit de +Gdim Izik+ auprès de l'administration de la prison locale de Salé 1 et qui sont incarcérés pour constitution d'une bande criminelle, violences sur agents de la force publique lors de l'exercice de leurs fonctions ayant entrainé la mort, avec intention de la donner et d'y participer, au sujet de leur adhésion à une grève de la faim illimitée, à partir du 1er mars courant, la direction de l'établissement précise que cette action n'a aucun lien avec leurs conditions de détention", a affirmé la DGAPR dans un communiqué adressé mercredi à la MAP.

"L'administration de cet établissement veille à permettre aux membres de ce groupe de bénéficier de tous les droits garantis par la loi, à l'instar de tous les détenus", a ajouté la même source précisant que "bien plus, la Délégation générale les a regroupés dans un seul quartier au sein de l'établissement et leur accorde des facilités supplémentaires concernant les visites de leurs proches et leurs familles et la réception des paniers de nourriture, eu égard à leur appartenance aux provinces sahariennes du Royaume qui sont loin de leur lieu de détention".

"En conséquence, l'annonce par ces détenus de leur décision d'entamer une grève de la faim illimitée répond à des objectifs non déclarés", a conclu le communiqué.

               Partager Partager