Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Adam Sfali - Emarrakech - publié le Lundi 21 Janvier à 11:06

Crise des otages en Algérie : Les FAR en alerte maximale au Sahara




Laayoune : Le groupe algérien ‘les Signataires par le sang’ après avoir solennellement revendiqué l’attaque d’IN Amenas en Algérie, a promis le même sort à tout les pays, aidant la France dans sa guerre au Nord Mali.



Fantassins des FAR à Rabat  PH Archive
Fantassins des FAR à Rabat PH Archive
Les forces armées royales ont été mises en maximale alerte, le long de la ceinture de sécurité, le long de la bande frontalière, dans les provinces sahariennes marocaines du sud.

Selon des rapports médiatiques, citant des sources proches des milieux sécuritaires marocains, une suite de réunions du haut commandement des FAR, eurent lieu la semaine écoulée, pour rehausser les degrés de vigilances, et les coordinations interarmes et inter-services, afin d’interdire toute incursion des ‘terroristesalgériens en territoire marocain.

En effet, la revendication par le leader des ‘signataires par le sang ’, l’algérien Mokhtar Belmokhtar, de l’attentat sanglant de la base pétrolière de In Amenas, était assortie d’une menace, que son groupe s’est attaquée à l’Algérie pour avoir permis son survol aux avions d’attaques français au nord Mali, promettant le même sort, à tous les alliés de la France dans cette guerre, parmi eux figurant le Maroc.

La veille des FAR vient en parallèle de celles des polices et de la gendarmerie royale dans les périmètres urbains et dans les grands axes routiers et les aires sensibles du royaume.

Cela a permis la BNPJ en coordination avec la DGST de démanteler samedi 19 janvier, une cellule de recrutement de combattants pour AQMI, s’activant dans les villes de Fnidek, Tanger, El Hoceima et Meknès.

               Partager Partager


Commentaires