Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Adam Sfali - publié le Mardi 22 Mars à 10:26

Crise Maroc – Ban Ki-Moon - Christopher Ross, sera-t-il le fusible?




New York : Ban Ki-Moon qui vient de commettre une faute professionnelle grave, à l’encontre du Maroc, laquelle entachera définitivement son parcours de diplomate international, essaierait-il de faire porter le chapeau à Christopher Ross?



Christopher Ross
Christopher Ross
En effet, le SG de l’ONU, Ban Ki-Moon, englué depuis des jours, dans un scandale retentissant, après s’être rendu coupable, d’insultes contre le peuple marocain, et s’être aligné de manière grotesque, sur les positions de la junte algérienne, concernant l’affaire du Sahara, et bien mr Ki-Moon tenterait d’utiliser son envoyé personnel, Christopher Ross, comme ‘fusible’ dans ce scandale.

Selon le quotidien Al Massae, citant des sources diplomatiques informées, Ban Ki-Moon chercherait à faire porter le chapeau dans cette gênante affaire, à Christopher Ross, en demandant à ce qu’il soit relevé de ses fonctions, de représentant personnel du SG de l’ONU pour l’affaire du Sahara.

La publication arabophone, qui rapporte cette information dans son tirage de mardi 22 mars, a indiqué que ses sources diplomatiques lui ont assuré que Ban Ki-Moon inscrirait une recommandation de limogeage de Christopher Ross, dans son prochain rapport sur le Sahara, qu’il présentera au conseil de sécurité, en avril prochain.

Ban Ki-Moon avait commis une faute professionnelle grave, lorsqu’il avait insulté le Maroc, lors de sa récente visite en Algérie, en qualifiant sa présence au Sahara ‘d’occupation’.

Le SG de l’ONU, dont les insultes à l’égard du royaume ont fait descendre 3 millions de marocains dans la rue pour manifester contre lui, a récidivé en insultant le peuple marocain, après l’avoir accusé d’irrespect à l’égard de sa personne.

               Partager Partager