Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



MAP - publié le Samedi 8 Octobre à 11:49

Création en marge de la 4è Commission de l'Onu de l’Union Ibéro-américaine des études maghrébines




New York (Nations Unies) - Plusieurs experts internationaux d’Amérique latine et d’Europe ont procédé, en marge de la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’Onu, à la création de l’Union Ibéro-américaine des études maghrébines, une plateforme académique qui s’assigne pour objectif de créer un espace d'échange constructif d'opinion autour de la question du Sahara.



L’Union, qui regroupe des experts du Venezuela, du Chili, de Colombie, d’Espagne, d’Italie, du Mexique et du Royaume-Uni, se veut une plateforme "transversale et plurielle" qui permettra de prendre des actions concrètes dans le but de donner davantage de visibilité et de créer un espace d'échange constructif d'opinion autour de la question du Sahara, ont déclaré ses initiateurs.

La création de cette structure s’explique par la nécessité de mettre en place un mécanisme d’information s’inscrivant dans un cadre académique d'études et d'analyse, à même de générer des propositions, ont-ils précisé dans un document distribué aux médias.

“Cette nouvelle structure permettra de mener et de publier des études pour élargir la connaissance sur la question du Sahara et le Maroc en général notamment dans les pays de l’Amérique latine, tout en encourageant des recherches dans ce sens dans les universités et les centres académiques”, a déclaré à la presse le Vénézuélien Richard Vargas, membre de l’Observatoire de la démocratie et Coordinateur de la création de l’Union.

L’Union, a-t-il souligné, jouera un rôle fondamental dans la promotion d’une meilleure compréhension de la question du Sahara dans l’espace latino-américain, et permettra de connaître de près le Maroc et de bénéficier de son expérience dans plusieurs domaines.

De son côté, l’analyste politique colombienne, Clara Riveros a mis en exergue “l’importance d’unir les efforts dans la région ibéro-américaine, et de mettre à contribution des experts européens connaisseurs de la question du Sahara pour enrichir le débat à ce sujet”.

Le réunion constitutive de l’Union se tiendra au cours du premier trimestre 2017, ont indiqué les initiateurs. Un bureau de coordination de l’Union a été mis en place regroupant, outre M. Vargas et Mme Riveros, Juan Carlos Moraga Duque (Chili) et Miguel Angel Ortiz (Espagne).

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».