Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Stéphane Richard : Orange étudierait un rachat de Canal+ en cas de... | via @lemagMaroc https://t.co/hBzYztbJ0I https://t.co/oNgFfGqDnb



MAP - publié le Jeudi 10 Décembre à 16:48

Création à la prison locale de Laâyoune d'une cellule de suivi des recommandations du CNDH relatives à la protection des droits des prisonniers






Laâyoune - Une cellule chargée du suivi des recommandations formulées par le Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH) en matière de protection des droits des prisonniers a été créée, mercredi à la prison locale de Laâyoune, à l'occasion de la journée nationale du prisonnier.
Création à la prison locale de Laâyoune d'une cellule de suivi des recommandations du CNDH relatives à la protection des droits des prisonniers
Cette cellule, mise en place lors d'une rencontre de communication organisée par la Commission régionale des droits de l'homme (CRDH) à Laâyoune-Smara au profit des pensionnaires de la prison locale de cette ville, comprend un comité composé de membres de l'institution pénitentiaire, de la CRDH et de l'établissement pénitentiaire relevant du ressort territorial de la CRDH de Laâyoune-Smara.

Dans une allocution de circonstance, le président de la CRDH Laâyoune Smara, Mohamed Salem Cherkaoui a relevé que la création de ce comité s'inscrit dans le cadre de mise en oeuvre des recommandations du CNDH relatives à la protection des droits des prisonniers et témoigne de l'intérêt qu'attache la CRDH à cette catégorie, notant que l'accent a été mis à cette occasion sur l'examen des droits des prisonniers et les moyens de les renforcer et les protéger.

De son côté, le Procureur général du Roi près la cour d'appel de Laâyoune, Abdelkerim Chafai, a noté que le parquet général s'est engagé, d'une manière positive et active, dans le traitement des doléances et plaintes des prisonniers, rappelant à cet égard l'approche basée sur les droits de l'homme et les garanties juridiques qu'offre le droit marocain au profit des prisonniers et des personnes placées en détention préventive y compris l'institution du juge chargé de l'application des peines, venue parachever la construction de l'Etat de droit.

Ont pris part à cette rencontre, le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Yahdih Bouchaab, des personnalités civiles et militaires, les élus, les acteurs de la société civile et les représentants des instances des droits de l'homme.

Les commissions régionales des droits de l'homme effectuent dans le cadre des prérogatives qui leur sont conférées des visites régulières aux prisons relevant de leurs ressorts territoriaux, afin de s'enquérir de la situation des prisonniers et organisent des activités de sensibilisation au profit des pensionnaires des établissements pénitentiaires.

               Partager Partager