Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Algérie : un complément alimentaire présenté comme un remède "miracle"... | via @lemagMaroc https://t.co/HCpFXQU0Az https://t.co/vqNDZjtKcM



MAP - publié le Mardi 10 Mars à 11:41

Crans-Montana à Dakhla: Tétanisés, les pro-séparatistes versent dans la spéculation






Genève - Le choix de Dakhla pour abriter, en mars, la session du Forum de Crans Montana (FCM) sur l'Afrique ne cesse d'alimenter les folles spéculations de parties connues pour leur hostilité viscérale envers le Maroc et son intégrité territoriale.
 
Face à l'attachement de la prestigieuse organisation au succès de cet évènement "loin des réminiscences de la guerre froide", les adversaires du Royaume n'ont trouvé de mieux que les blogs et médias aux ordres pour s'attaquer aux organisateurs et distiller leur propagande mensongère.

Les manœuvres tentées vainement pour obtenir l'annulation l'évènement ont subitement cédé la place à des fracas absurdes, parmi lesquels une rumeur persistante sur la participation de l'Unesco en tant que partenaire de la session de Dakhla.

L'ONG suisse n'a pas tardé à riposter à la campagne d'acharnement algéro-polisarienne, en affirmant sur un ton ferme que "nul ne saurait prétendre empêcher des hommes et des femmes de venir voir, penser et parler dans un cadre privé, essayer de faire un progrès politique, économique et social".

"C'est une réunion exceptionnelle organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, en association avec l'Organisation islamique pour la culture, l'éducation et les sciences (ISESCO) selon la tradition d'ouverture du FCM", a-t-elle expliqué.

Pour le président du Forum, Jean-Paul Carteron, la tenue d'une conférence de débat ouvert au sein de laquelle se côtoient acteurs politiques, économiques, élus et représentants d'ONG "est un droit fondamental dans toute société qui se respecte".

Les organisateurs savent bien pertinemment à quel point le modèle ouvert de développement qu'incarne Dakhla affole les séparatistes et leurs mentors, dont la thèse est faite de fermeture, d'opacité et de déni de la réalité historique.

Ce sont d'ailleurs de tels reflexes qui ont poussé le Forum, dès le départ, à lancer un appel pressant "à tous les hommes et toutes les femmes de bonne foi pour venir parler et partager leurs expériences, en témoignage de leur action en faveur de la paix et du dialogue global".

"Cela représente une démarche ouverte et démocratique", a fait valoir M. Carteron, en rappelant que le Forum de Dakhla est entièrement consacré à des thématiques économiques et sociales.

D'ailleurs, il a expliqué que l'organisation ne souhaite guère s'ingérer "dans une controverse manifestement dépassée et d'un autre temps mais de créer une opportunité pour les hauts représentants de l'Afrique et du reste du monde.

En choisissant la Perle du sud pour fêter ses trente ans d'existence avec comme mot d'ordre "l'Afrique et la coopération Sud-Sud", le Forum de Crans Montana a porté, sans le vouloir, un coup dur aux adversaires du Maroc et de sa souveraineté sur ses provinces sahariennes.

"Dakhla est par essence un modèle pour l'avenir du Royaume et de l'Afrique et jouit d'une position stratégique exceptionnelle en tant que plaque tournante sur le plan économique et commercial", a déclaré M. Carteron à la MAP.

L'évènement, a-t-il relevé, permettra aussi aux populations de Dakhla de dialoguer, de partager des projets et des visions d'avenir susceptibles de promouvoir un climat de prospérité et de vivre-ensemble.

"Cette dimension-là est essentielle pour les grands acteurs européens et internationaux car la réunion exceptionnelle de Dakhla sera une opportunité de mesurer sur place ce qui a été réalisé aux plans économique, social et sécuritaire", a dit le président du FCM.

Et quelles que soient les gesticulations des ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume, une chose est certaine : les centaines d'invités et de représentants de médias étrangers pourront constater de visu et in situ les progrès enregistrés à tous les niveaux dans un pays stable et hautement qualifié pour mener à bien les évènements d'envergure internationale.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».