Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Samedi 8 Février à 09:03

Coup d’envoi du 15è Festival national du Film de Tanger



Tanger - Le rideau s’est levé vendredi soir sur la 15-ème édition du Festival National du Film de Tanger (FNF), grand rendez-vous culturel de la ville de Détroit qui consacre la création cinématographique nationale.



La cérémonie d’ouverture du festival, organisé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, a été marquée par un hommage vibrant à Mustapha Stitou, ancien secrétaire général du centre cinématographique marocain (CCM).

Elle a été suivie par la projection du film “Secret d’oreiller” de Jilali Ferhati, qui ouvre la compétition officielle du long métrage du FNF.

Jusqu’au 15 février, ce sont pas moins de 43 films, de réalisateurs marocains connus ou moins connus, qui seront projetés dans le cadre des deux sections de la compétition officielle (courts et longs métrages) de cette nouvelle édition,

Au total, 22 films sont en lice dans la catégorie longs-métrages et 21 pour les courts métrages, des projets portés par des cinéastes et des professionnels du 7-ème art national qui voient dans cet événement une occasion pour dévoiler leur production cinématographique de l’année.

A l’instar des éditions précédentes, les organisateurs ont fait appel à des jurys prestigieux, présidés par l’ancien ministre et universitaire Abdallah Saâf pour le long métrage et le réalisateur marocain Abdou Achouba pour le court métrage.

A rappeler que le Grand Prix long métrage de la 14ème édition du Festival national du film de Tanger a été remporté par le réalisateur Nour-Eddine Lakhmari pour son film “Zéro” tandis que celui du court métrage a été décerné à Mounir Abbar pour son film “Al Hadaf” (la cible).

Au-delà de la compétition, l’édition 2014 du FNF sera marquée par la tenue d’une rencontre interprofessionnelle autour des recommandations du “Livre Blanc” sur le secteur cinématographique, la présentation du bilan cinématographique au titre de l’année 2013, ainsi que des débats et des activités parallèles en rapport avec le 7-ème art.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara