Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Jeudi 17 Juillet à 12:19

Côte d'Ivoire: Près de 1900 véhicules de l'Etat introuvables depuis la fin de la crise postélectorale



Abidjan - Quelque 1867 véhicules appartenant à l'administration ivoirienne sur un total théorique de 13.767 restent introuvables depuis la fin de la crise postélectorale 2010-2O11, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, soulignant que l'Etat va bientôt conduire une opération en vue de les retrouver.



Dans une déclaration à la presse au terme du Conseil des ministres, Bruno Koné a indiqué qu'un inventaire a été réalisé et suite à quoi 1867 véhicules sur 13767 que compte théoriquement le parc de l'administration ivoirienne 'ne sont pas physiquement tracés", notant que le gouvernement a adopté une communication relative à la gestion de ce parc qui intègre un ensemble de mesures visant à "optimiser" et "sécuriser" l'usage des véhicules de l'Etat.
 
"On pense savoir où se trouvent ces véhicules. Il s'agit ici de faire une opération qui va permettre de les retrouver et surtout qui va permettre de mieux gérer le parc à l'avenir", a précisé le porte-parole du gouvernement, notant que parmi les opérations envisagées, figure une nouvelle immatriculation des véhicules de l'administration.
 
Par ailleurs, la réalisation d'une étude sur la maintenance des véhicules administratifs a révélé "une gestion parfois abusive", a-t-il fait remarquer, relevant que les travaux de maintenance du parc automobile ont coûté à l'Etat en 2013 environ 5,7 milliards de F CFA. Tout en veillant à rationnaliser désormais l'utilisation des véhicules administratifs, le gouvernement prévoit par ailleurs de réduire les coûts d'acquisition, a insisté Bruno Koné, selon qui, il a été par exemple constaté des écarts très importants au niveau de l'acquisition des véhicules allant jusqu'à 10 millions de FCFA pour le même type de véhicule d'un ministère à un autre.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus