Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



MAP - publié le Samedi 7 Novembre à 13:28

Contrairement aux habitants des provinces du Sud, les populations de Tindouf, en Algérie, continuent d’endurer les affres de la pauvreté et de la désolation






Rabat - SM le Roi Mohammed VI a souligné que les populations de Tindouf, en Algérie, continuent d’endurer les affres de la pauvreté et de la désolation au moment où de grands projets structurants sont réalisés dans les provinces du Sud pour assurer à leurs habitants une vie digne et libre.
 
Dans un discours adressé vendredi soir à la Nation à l'occasion du 40ème anniversaire de la Marche Verte, le Souverain a affirmé que l’application du modèle de développement des provinces du sud est perçue comme un pilier d’appui pour l’insertion définitive de ces provinces dans la patrie unifiée, et pour le renforcement du rayonnement du Sahara, comme centre économique et comme trait d’union entre le Maroc et son prolongement africain. 

"En revanche, a dit SM le Roi, les populations de Tindouf continuent à endurer les affres de la pauvreté, de la désolation et de la privation et à pâtir de la violation systématique de leurs droits fondamentaux". 

"Où sont passées les centaines de millions d’euros accordées sous forme d’aides humanitaires, lesquelles dépassent les 60 millions d’euros par an, sans compter les milliards affectés à l’armement et au soutien de la machine de propagande et de répression utilisée par les séparatistes ?", s'est interrogé le Souverain. 

"Comment expliquer la richesse insolente des leaders du séparatisme, qui possèdent des biens immobiliers et disposent de comptes et de fonds en banque, en Europe et en Amérique latine et pourquoi l’Algérie n’a rien fait pour améliorer les conditions de vie des habitants des camps de Tindouf estimés tout au plus à 40 mille individus, soit l’équivalent de la population d’un quartier de taille moyenne dans la capitale Alger ?", s'est demandé SM le Roi avant d'expliquer que "cela veut dire qu’en quarante ans, elle n’a pas pu ou n’a pas voulu doter ces populations de quelque 6000 logements pour préserver leur dignité, soit une moyenne annuelle de 150 unités de logement". 

"Pourquoi l’Algérie, qui a dépensé des milliards dans sa croisade militaire et diplomatique contre le Maroc, accepte-t-elle de laisser la population de Tindouf vivre cette situation dramatique et inhumaine ?", s’est encore demandé SM le Roi, notant que l’Histoire jugera ceux qui ont réduit les enfants libres et dignes du Sahara à l’état de quémandeurs d’aides humanitaires et retiendra aussi à leur sujet qu’ils ont exploité le drame d’un groupe parmi les femmes et les enfants du Sahara en faisant d’eux un butin de guerre, un fonds de commerce illégitime et un moyen de lutte diplomatique. 

SM le Roi a par ailleurs annoncé que les régions du Sud connaîtront la réalisation de projets d’envergure, qui concerneront le domaine des infrastructures, avec le renforcement du réseau routier de la région, la réalisation d’une voie expresse, aux normes internationales, entre Tiznit, Laâyoune et Dakhla. 

Le Souverain a aussi invité le gouvernement à réfléchir à la mise en place dans les provinces du Sud d’un hub de transport aérien desservant l’Afrique, et à envisager la construction d’une ligne ferroviaire de Tanger à Lagouira, pour relier le Maroc au reste de l’Afrique. 

De même, le Souverain a indiqué qu’il sera procédé à la construction du grand port Atlantique de Dakhla, à la réalisation d’importants projets d’énergie solaire et éolienne dans le Sud et au raccordement de la ville de Dakhla au réseau électrique national. 

Le Souverain a également annoncé qu'un Fonds de développement économique sera créé avec pour vocation de renforcer le tissu économique, soutenir les entreprises et l’économie sociale et assurer l’emploi et un revenu stable, surtout pour les jeunes". 

Tous ces projets seront réalisés pour soutenir l’économie de la région et permettre aux habitants des provinces du Sud de disposer des moyens nécessaires pour gérer leurs propres affaires et montrer leur capacité à assurer le développement de la région, a affirmé SM le Roi. 

               Partager Partager