Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Lemag - MAP - publié le Mardi 19 Novembre à 11:42

Congrès américain : Le "Morocco Caucus" réitère son soutien au projet marocain d'autonomie au Sahara




Washington - Le Président Barack Obama a reçu une lettre signée par les membres du "Morocco Caucus" au sein du Congrès américain, avec contenu, leur soutien à la proposition marocaine d'autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine. Le 'Morocco Caucus' a rappelé la "position inchangée" de l'administration américaine sur cette question.



Congrès US
Congrès US
Dans cette lettre, le Caucus, tout en rappelant que la question du Sahara revêt un caractère d'une grande importance pour le Maroc, appelle le président Obama à saisir "l'opportunité" de la Visite Royale pour "réaffirmer la politique américaine inchangée soutenant une solution politique basée sur la formule d'une large autonomie sous souveraineté marocaine".

L'initiative d'autonomie proposée en 2007 par le Maroc, "demeure le meilleur cadre pour une solution politique négociée", insiste la lettre, en soulignant qu'il s'agit d'"une des rares questions à faire l'objet d'un large consensus aussi bien à la Chambre des Représentants qu'au sein du Sénat".

Le "Morocco Caucus" rappelle, dans ce cadre, que "la position américaine vis-à-vis du plan marocain d'autonomie demeure inchangée depuis l'administration Clinton jusqu'à l'actuelle".

Le Maroc, première Nation à avoir reconnu les Etats-Unis, "un pays ami et un partenaire solide en Afrique du Nord", partage "nos valeurs et aspirations pour la région", fait observer cette lettre. Dès lors, ajoutent les signataires, et "eu égard à la conjoncture qui prévaut au plan régional", les relations avec le Royaume revêtent une "importance capitale et stratégique".

C'est pourquoi, ont-ils poursuivi, il est important de saisir "l'opportunité" de la Visite Royale pour oeuvrer à la consolidation des "relations stratégiques" avec le Maroc face aux "défis communs en Afrique du Nord et dans la région du Sahel".

               Partager Partager


Commentaires