Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Samedi 26 Mars à 09:54

Congrès Panarabe de rhumatologie à Marrakech : Nécessité d'un dépistage et de sensibilisation des patients à risques d'ostéoporose (Pr. Maghraoui)



Marrakech - Le président du Congrès Panarabe de rhumatologie, le professeur Abdellah Maghraoui a appelé, vendredi à Marrakech, à une véritable mobilisation pour un meilleur dépistage et sensibilisation des patients à risques d'ostéoporose.



"Globalement, 30 pc des femmes âgées de plus de 50 ans sont atteintes d'ostéoporose. Ce chiffre est variable selon l'âge puisque ce taux grimpe à pratiquement 50 pc chez les femmes âgées de plus 75 ans", a précisé M. Maghraoui, qui intervenait à une journée de travail dédiée à l'ostéoporose, tenue lors du Congrès Panarabe de rhumatologie organisé conjointement avec la 26ème édition du Congrès de la Société Marocaine de Rhumatologie, du 24 au 26 mars à Marrakech.

"Nous disposons actuellement de plusieurs traitements, notamment une biothérapie issue de la recherche, que nous pouvons proposer à nos patients. Le principal défi que pose cette pathologie ne concerne toutefois pas les thérapeutiques mais l'identification des patients à haut risque dont beaucoup ne sont malheureusement pas connus. Un effort qui doit donc être fourni en matière de dépistage et de sensibilisation des patients à risques afin qu'ils aient le réflexe de consulter un spécialiste", a relevé le professeur.

Et de souligner l'importance de sensibiliser les parents sur l'importance d'inclure dans l'alimentation de leurs enfants des produits laitiers, du calcium et de la vitamine D et de les inciter à pratiquer des exercices physiques, car ces éléments renforcent le capital osseux.

Il a également souligné que cette journée a permis de discuter des bases fondamentales de cette pathologie, de son diagnostic et de sa prise en charge grâce à l'intervention d'experts mondiaux dans le domaine.

Lors de cette manifestation, les spécialistes ont pu partager leurs expériences, notamment en matière des nouvelles techniques de mesure de la masse osseuse, des nouveaux traitements médicamenteux de l'ostéoporose, de l'imagerie des fractures vertébrales et des nouvelles recommandations pour prévenir l'ostéoporose due à la prise de cortisone, a-t-il noté.

Cette rencontre se veut un rendez-vous de formation médicale continue, qui regroupe plus de 700 médecins rhumatologues, arabes et occidentaux. 

Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le Congrès Panarabe de Rhumatologies couvre de multiples aspects de la rhumatologie pédiatrique et adulte, notamment par la présentation de thérapies novatrices et expérimentales par des spécialistes en rhumatologie, relève un communiqué des organisateurs. 

En marge des conférences d'enseignement prodiguées par d'éminents orateurs arabes ou étrangers, ce congrès offre un excellent espace de mise en valeur des divers travaux de recherche menés par des services de rhumatologie arabes, à travers des séances de communication orales ou affichées. 

Parmi les principaux axes de ce congrès, figurent l'évaluation de la production scientifique arabe dans le domaine de la rhumatologie, la création de groupes de travail inter-pays arabes sur des pathologies lourdes en rhumatologie comme la polyarthrite rhumatoïde, l'organisation d'une session spécifique de formation pour les jeunes rhumatologues, le développement d'une vision stratégique arabe pour lutter contre les maladies rhumatologiques, l'échange d'expertise entre les spécialistes arabes outre un hommage posthume à la photographe marocaine Leila Alaoui, qui a réalisé une série de photos sur la polyarthrite rhumatoïde. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus