Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
PNUE : MASEN lauréate du prestigieux prix "Champions de la Terre", la... | via @lemagMaroc https://t.co/rwL3yyD0AA https://t.co/PFWit4edpM


MAP - Abdelghani AOUIFIA - publié le Mercredi 11 Mai à 15:33

Conférence d’affaires à Johannesburg: Le Maroc, une success story africaine qui suscite l’admiration



Johannesburg - Les pas importants franchis par le Maroc sur la voie du développement économique font du Royaume un modèle à suivre en Afrique, un continent qui a besoin de success stories comme celle du Maroc dans le cadre de sa quête pour davantage de progrès pour ses populations.



Tel est le constat qui s’est dégagé d’une importante conférence, tenue mercredi à Sandton, quartier financier de la capitale économique sud-Africaine, Johannesburg, consacrée aux modèles de développement du Maroc et de l’Inde.

Les participants à cette conférence, organisée par la chambre de commerce Minara avec le concours du ministère sud-africain du commerce et de l’industrie et du centre d’investissement de Gauteng, ont suivi un exposé exhaustif présenté par le chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc à Pretoria, Rachid Agassim, traçant les grands contours de cette success story marocaine.

"Le Maroc a réussi à réaliser d’importants progrès dans plusieurs domaines", observe Clifford Ndlovo, président du centre d’investissement de Gauteng, plus importante province sud-africaine avec une population de 12 millions d’âmes et un Produit Intérieur Brut de 112 milliards de dollars, soit 34 pc du PIB sud-africain et 10 pc du PIB de tout le continent africain.

Ces progrès du Maroc peuvent servir de modèle pour les pays africains dans leur quête de résoudre les problèmes liés au développement économique et social, a dit le responsable sud-africain.

M. Ndlovo a souligné, à cet égard, que le Maroc et l’Afrique du sud disposent d'énormes opportunités de coopération économique et peuvent, de ce fait, servir de locomotive pour le développement en Afrique.

Il a cité de nombreux secteurs qui s’offrent à une telle coopération économique, notamment les énergies propres, l’agriculture et les finances.

Le patron du centre d’investissement de cette importante province sud-africaine, qui abrite la capitale économique Johannesburg et la capitale politique Pretoria, a plaidé en faveur d’une communication plus importante entre les deux pays.

"Nous avons besoin de se connaître davantage pour pouvoir tisser les liens d’une coopération mutuellement avantageuse", a poursuivi le responsable, mettant l’accent sur la nécessité de promouvoir les échanges culturels comme moyen de renforcer le rapprochement entre les deux peuples.

La conférence de Sandton a été l’occasion pour la délégation diplomatique indienne de mettre en avant la pertinence des efforts consentis par Rabat et New Delhi pour la mise en place d’un partenariat tripartite Maroc-Inde-Afrique pour mieux saisir les opportunités d’affaires sur un continent désigné pour le futur hub de la croissance à l’échelle planétaire.

"Le Maroc avance et avance rapidement", a souligné à cet égard Randhir Jaiswal, consul général d’Inde en Afrique du sud.

La position géographique du Maroc, son niveau de développement et ses infrastructures modernes font du Royaume une entrée privilégiée pour un pays comme l’Inde sur le continent africain, a dit le diplomate indien.

Le développement industriel réalisé par le Maroc renforce cette position du Maroc, a-t-il dit, citant plusieurs secteurs porteurs pour un partenariat indo-marocain gagnant-gagnant dont l’industrie automobile, les énergies renouvelables, l’agriculture et le tourisme.

D’autres intervenants ont souligné la grande contribution qu’apporte le Maroc au développement de l’Afrique, une contribution qui trouve son reflet, selon Shaheen Hoosen, directeur de la chambre de commerce Minara, dans la présence de plus en plus visible des compagnies marocaines dans des secteurs importants en Afrique, dont les finances et l’immobilier.

"Le Maroc à un rôle clef à jouer dans l’émergence de l’Afrique en tant que hub de croissance", a dit le responsable, appelant les investisseurs sud-africains à se tourner vers ce pays déjà désigné dans les analyses internationales, comme pays de l’avenir en Afrique. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara