Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Mardi 12 Janvier à 13:33

Colloque à Laâyoune sur "L'intégrité territoriale, du document d'allégeance à la consécration des fondements de l'Etat moderne"






Un colloque sur "L'intégrité territoriale, du document d'allégeance à la consécration des fondements de l'Etat moderne", a ouvert, dimanche, ses travaux à Laâyoune, avec la participation d'une pléiade de chercheurs et de juristes.

Cette rencontre, initiée par le Syndicat national des adouls du Maroc (SNAM) en partenariat avec la section régionale de l'Amicale hassania des magistrats à Laâyoune et l'Instance nationale des Marocains du monde, s'inscrit dans le cadre de la commémoration du 72-ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l'Indépendance.

La célébration de cet évènement est une occasion pour se remémorer les épopées héroïques du peuple marocain en forte symbiose et communion avec le glorieux Trône alaouite pour la défense de l'intégrité territoriale, la légitimité juridique et historique ainsi que l'attachement à l'allégeance en tant que pacte légitime entre le Roi et le peuple, ont souligné les participants à la séance inaugurale de cette rencontre tenue en présence notamment du wali de la région Laâyoune Sakia-El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Yahdih Bouchab, des élus locaux, du président du conseil local des oulémas, des chioukh et notables des tribus sahraouies, outre des représentants de la société civile.

Les intervenants ont mis l'accent sur le rôle fondamental qu'avaient joué les adouls pour établir le document de l'allégeance et préserver l'identité marocaine, notant que la Cour internationale de la Haye s'est basée sur le document élaboré par les adouls comme principal fondement pour la reconnaissance de la légitimité du Sahara marocain, eu égard à la légitimité historique et juridique de la pratique adoulaire au Maroc.

A cet égard, ils ont relevé que les preuves historiques, juridiques et politiques confirment la légitimité de la marocanité du Sahara, notant que les provinces de Sud du Royaume représentent une profondeur stratégique de l'Etat marocain.

Après l'épopée de la Marche Verte, fruit du génie créateur de Feu SM Hassan II, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a inauguré une nouvelle ère en lançant une nouvelle marche fondée sur les objectifs de développement global touchant les différents domaines (sociaux, économiques, culturels, sportifs), partant de la conviction en la légitimité de la cause nationale et de la forte volonté pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain que traduit le projet d'autonomie des provinces du Sud sous la souveraineté nationale. 

Les intervenants considèrent que cette proposition constitue une étape positive sur la voie du parachèvement de l'édification démocratique et institutionnelle, basée sur la protection des droits légitimes, l'ouverture de perspective de développement durable, la solidarité nationale et la consolidation de la paix et de la stabilité, de même qu'elle permettra aux habitants des provinces du Sud de gérer leurs affaires locales.

Au menu de ce colloque, figurent une série d'exposés sur "l'histoire de l'allégeance et les tribus sahraouies", "le document de l'allégeance, symbole d'identité et de fidélité à l'intégrité territoriale", "la dimension juridique de l'allégeance" et "intégrité territoriale et leviers de l'Etat moderne: la régionalisation avancée".

               Partager Partager