Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Lundi 14 Septembre à 15:32

Cinq présidences de conseils des régions tombent dans l'escarcelle du PAM



Rabat - Cinq présidences de conseils de régions sont tombées dans l'escarcelle du Parti Authenticité et Modernité (PAM) à l'issue de l'élection des présidents des conseils régionaux tenue lundi dans les douze régions du Royaume.



Lors de ces élections, qui interviennent après le double scrutin communal et régional du 4 septembre, les partis de la Justice et de développement (PJD), du Rassemblement national des indépendants (RNI) et de l'Istiqlal (PI) ont obtenu la présidence de deux régions chacun, alors que le Mouvement populaire (MP) s'est adjugé la président d'une seule région.

Le PAM a ainsi réussi à obtenir la présidence de la région de Casablanca-Settat, revenue à son secrétaire général, Mustapha Bakkoury par 40 voix contre 34 pour son adversaire Abdessamad Haikar du PJD et celle de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, en la personne de son vice-secrétaire général, Ilyas El Omari (42 voix contre 20 pour son adversaire Said Khairoun du PJD).

Le Parti du tracteur a également obtenu la présidence de la région de Marrakech-Safi revenue à Ahmed Akhchichen, candidat unique élu par 55 voix, celle de Béni Mellal-Khénifra en la personne de Brahim Moujahid (35 voix contre 20 pour son adversaire Mehdi Atmoun du MP) et enfin celle de l'Oriental revenue à Abdenbi Baiyoui (32 voix contre 18 pour son adversaire du Abdekader Salama du RNI).

Pour sa part, le PJD a obtenu la présidence de Rabat-Salé-Kenitra, revenue à Abdessamad Sekkal, élu par 49 voix sur les 74 compte le conseil de la région, et celle de la région de Drâa-Tafilalet, revenue à l'ancien ministre des Relations avec le Parlement et la société civil, Lahbib Choubani (24 voix contre 18 pour son adversaire Mohamed Ansari du PI).

Les présidences des régions de Guelmim-oued Noun et de Souss-Massa sont revenues au RNI en les personnes d'Abderrahim Ben Bouaida (20 voix sur les 39 que compte le conseil) et de Brahim Hafidi (39 voix contre 18 pour son adversaire Abdessamad Kayouh du PI).

De son côté, le PI a réussi la présidence des régions de Laâyoune-Sakia Al Hamra, revenue à Sidi Hamdi Ould Errachid (21 voix contre 15 pour son adversaire Mohamed Razma du RNI) et celle de Dakhla-Oued Eddahab, revenue à Ynja Khattat (18 voix contre 15 pour son adversaire Azzouha Mouna El Kachaf du PAM).

Le Mouvement populaire a décroché une seule région, celle de Fès-Meknès, revenue à son secrétaire général, Mohand Laenser, élu par 43 voix sur les 69 sièges du conseil.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus