Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Lemag - publié le Mardi 28 Janvier à 08:57

Chichaoua : Lancement du barrage “Abou El Abbas Essebti”



Chichaoua : Le Roi Mohammed VI a inauguré, lundi, à Chichaoua le barrage “Abou El Abbas Essebti”, réalisé sur l’oued Assif El Mal, dans la commune rurale d’Assif El Mal (province de Chichaoua).



Chichaoua : Lancement du barrage “Abou El Abbas Essebti”
Depuis l’indépendance, le Maroc a toujours considéré l’eau comme un levier et une des priorités du développement socio-économique et a, à cet effet, élaboré une stratégie à long terme basée sur la mobilisation de ces ressources par une politique volontariste et avant-gardiste d’édification de barrages.

S’inscrivant dans la continuité de la politique des barrages suivie depuis plusieurs décennies par le Royaume, ce barrage situé à 100 km de la ville de Marrakech et dont la construction a nécessité une enveloppe de 740 millions de dirhams, a pour objectifs de développer l’irrigation dans les périmètres d’Assif El Mal situés à l’aval, renforcer l’alimentation en eau potable de la ville de Chichaoua et des centres et douars avoisinants avec une dotation de 6 Mm3 par an et protéger les zones et infrastructures aval contre les inondations.

Cette infrastructure hydraulique bénéficiera à une région dont l’activité principale est l’agriculture.

Ainsi, les eaux stockées dans la retenue de ce barrage favoriseront le développement de la petite et moyenne hydraulique et soutiendront l’alimentation en eau potable des petites agglomérations et localités avoisinantes.

Cet ouvrage, qui s’inscrit parfaitement dans l’esprit de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), permettra aussi d’éviter les importants dégâts causés par les crues générées lors des périodes de forte pluie.

Ce barrage contribuera à améliorer la qualité de vie des habitants autochtones et à mieux les sécuriser ainsi que leurs biens contre les inondations, en plus de la satisfaction des besoins en eau des périmètres d’Assif El Mal et de Majjat.

Cet ouvrage hydraulique, dont la capacité de stockage est de 25 millions m3, permettra aussi d’alimenter les douars et centres avoisinants en eau potable tout en renforçant le système d’alimentation de la ville de Chichaoua.

Le barrage “Abou El Abbas Essebti”, dont les travaux de construction ont été lancés par SM le Roi le 05 novembre 2008, est un ouvrage de type poids en béton compacté au rouleau (BCR) d’une hauteur maximale de 75 m sur fondation et d’une longueur de 415 m.

Le périmètre Assif El Mal est irrigué principalement à partir de l’oued Assif El Mal moyennant une série d’ouvrages hydro-agricoles (prises de dérivation), les prélèvements moyens des seguias au niveau de cet oued sont estimés à 14.1 Mm3 /an.

La commune rurale d’Assif El Mal (6.851 habitants), relevant du cercle Mejjat (province de Chichaoua), comprend 3.136 ha dont 1.334 irrigués.

PH MAP
PH MAP

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara