Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Barbouch Rachid - publié le Mercredi 19 Septembre à 23:06

Charlie Hebdo : De grâce, pas de fatwa




L'hebdomadaire qui n'a rien de satirique est sur le point de couler. Ses lecteurs le fuient parce que ce n'est pas drôle. De graves problèmes financiers minent sa trésorerie. Il n'a plus de flouss, plus de blé. Walou ! Que dalle ! A court d'inspiration, il fait alors dans la provocation, histoire de faire parler de lui.



Barbouch Rachid
Barbouch Rachid

Depuis le départ de Siné, renvoyé par la direction comme un malpropre  pour avoir dit que le fils de l'ex-président s'était converti au judaïsme ( quelle belle preuve de respect de la  liberté d'expression !), les ventes de l'hebdo sont en chute libre. Il fallait trouver le moyen de remonter la pente, à tout prix, quitte à provoquer une troisième guerre mondiale..

La sortie du film-navet- poubelle "Innocence of Muslims" par l'escroc multirécidiviste copte  financé par on ne sait quelle nébuleuse fasciste semeuse de haine , c'était du pain béni pour cet hebdo en perte de vitesse. La tactique est imparable: insulter le prophète Mohamed pour provoquer l'ire des musulmans et par là la sympathie des non-croyants. 

Les clowneries de Charlie Hebdo sur le Prophète n'ont jamais fait marrer personne, à part des groupes de fachos xénophobes et islamophobes.  Les torchons  de l'hebdo ne sont bons qu'à s'essuyer les fesses avec, et encore ! Insulter les musulmans par ce moyen détourné en s'en prenant à leur Prophète leur rapporte, on ne s'en doute pas, gros. Ça a le grand mérite de renflouer leur caisses.

Le principe de l'enjeu marketing est élémentaire: Plus on se moque du Prophète, plus ça énerve les musulmans et plus les ventes de l'hebdo-PQ explosent. Comment court-circuiter alors ce mécanisme? C'est tout aussi simple: il faut ignorer ses provocations, ne pas succomber au piège, laisser braire ses pigistes, ne faire aucun cas de leurs délires d'athées, perdus , coincés, sans valeurs morales et sans repères.

Pour ce genre de piètres attaques provenant d'une certaine presse de caniveau dont le  seul Dieu est l'argent, le poète arabe a répondu en ces termes:

"وإذا أتتك مذمتي من ناقص فهي الشهادة لي بأني كامل"

Ce qui pourrait se traduire par cette phrase de Courteline:

« Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet »




               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles