Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM



DZactiviste.INFO - Samir - publié le Lundi 29 Juillet à 10:08

Ces démocrates arabes postés sur des blindés




Soit on a l’intention de construire un pays, pour TOUS SES ENFANTS, toutes tendances et bords idéologiques confondus, soit on a l’intention d’imposer à tout le monde son choix politique, par les armes s’il le faut.



Ces démocrates arabes postés sur des blindés
En Algérie, depuis une vingtaine d’année, une petite minorité a imposé au pays son choix, via le dictât militaire d’une poignée de généraux, qui ont fait un coup d’état en plein processus de transition démocratique. (c’était en 19991/92)

Depuis cette date là, l’Algérie a payé très cher cet acte, et le champs politique est depuis strictement verrouillé par cette poignée de décideurs armés jusqu’aux dents.

En Égypte aussi, une poignée de citoyens s’est alliée avec des chefs militaires pour renverser des institutions fraîchement et démocratiquement élues.

La suite est déjà sanglante et l’avenir risque de l’être encore plus malheureusement.

En Tunisie, le processus de transition touche presque à sa fin, et voilà que des assassinats politiques , perpétrés par des exécutants djihadistes « suivis » depuis longtemps par les « services français » (et autres), assassinats qui viennent compliquer la donne, et qui permettent à une certaine opposition de profiter de l’occasion pour casser ce processus et exiger dans la foulée un retour à la case de départ, alors le consensus difficilement acquis avait permit jusqu’ici d’éviter le pire et d’avancer doucement mais surement vers la nouvelle république tant souhaitée par TOUS les tunisiens.

Dans les trois exemples cités donc, la tentation à l’hégémonie est grande chez une certaine classe politique, et cette frange de la société (civiles et militaires) n’hésite pas à monter sur des blindés pour mettre aux pas leurs concitoyens, parfois au prix du sang et de grandes souffrances infligées à autrui.

Je crois que le monde entier est observateur de ce qui se passe réellement , et tout le monde sait désormais qui sont celles et ceux qui ont recours à l’action politique saine pour faire avancer leur pays, et celles et ceux qui ont recours aux blindés pour s’imposer par la force au reste de la société.

Voilà résumée la triste situation politique que vivent actuellement ces trois pays, une situation que chaque acteur politique doit assumer, et que les citoyens connaissent très bien désormais.



               Partager Partager