Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



MAP - publié le Mercredi 27 Juillet à 11:32

Centre d’études émirati : Le retour du Maroc au sein de l'Union africaine, "une décision importante"




Abu Dhabi – L’annonce par le Maroc de sa volonté de revenir dans le giron de l’Union africaine (UA) est "une décision importante’’, indique le Centre des Emirats pour les études et recherches stratégiques (CEERS).



Dans un rapport publié mardi dans son bulletin quotidien, le centre met en exergue le contenu du discours adressé par SM le Roi Mohammed VI au 27è sommet de l’UA, tenu les 17 et 18 juillet à Kigali, dans lequel le Souverain a souligné que cette décision de retour est réfléchie et longuement mûrie.

Le centre fait observer, dans ce contexte, que la position du Royaume concernant la question du Sahara marocain n’a pas changé.

Le rapport, citant des observateurs, relève que les procédures de retour du Maroc au sein de l’Organisation panafricaine avaient été entamées depuis des années, en partenariat avec des pays de renommée sur l’échiquier continental, notant que la décision de retour n’est ‘’nullement surprenante’’ dès lors que la politique africaine du Royaume a pris un nouveau tournant depuis l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI.

‘’L’annonce, en ce moment précis, par le Maroc de sa volonté de réintégrer l’UA reflète l’ambition du Royaume d'adopter une nouvelle façon de gérer le dossier du Sahara, en s’appuyant sur son poids économique et culturel sur la scène africaine afin de soutenir sa proposition d'autonomie dans le Sahara’’, note le Centre . 

La décision marocaine a été largement saluée par les pays africains, ajoute-t-il, rappelant la motion signée par 28 Etats membres de l’UA en vue de la suspension de la fantomatique «république arabe sahraouie démocratique» des activités de l’UA, et de tous ses organes, afin de permettre à l’organisation panafricaine de jouer un rôle constructif et de contribuer positivement aux efforts de l’ONU, pour un dénouement définitif au différend régional sur le Sahara.

Ce soutient émane des relations très fortes qu’entretient le Royaume avec de nombreux pays du continent, lesquelles se sont consolidées davantage ces dernières années, rendant ‘’très utile’’ pour ces pays la présence du Maroc au sein de l’UA, souligne le document.

"Le Maroc est un partenaire principal pour de nombreux pays africains sur le plan économique, outre sa forte présence dans la gestion de crises dans certains pays africains dans le cadre des Nations Unies ou d’efforts consentis par Rabat elle-même’’, rappelle le Centre.

Le retour du Maroc au sein de l’UA serait ‘’l’aboutissement d’un long chemin d'auto-construction et de rayonnement international d’un modèle marocain particulier’’, conclut le centre dans son rapport.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».