Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Samedi 27 Juin à 13:22

Casablanca : Destruction de 135 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation durant la première semaine du Ramadan



Casablanca -. Une quantité de 135 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation a été saisie et détruite durant la première semaine du mois sacré du Ramadan.



Ces produits sont composés essentiellement de 111,732 tonnes de divers produits végétaux et d'origine végétale, 18,988 tonnes de poissons congelés, 2,127 tonnes de produits laitiers, 0,979 tonne de viandes rouges et 1,07 tonne d'autres produits, indique vendredi un communiqué de la Direction Régionale de l'ONSSA du Grand Casablanca.

Parallèlement, la Direction régionale de l'ONSSA du Grand Casablanca a renforcé le dispositif de contrôle des produits alimentaires largement consommés pendant ce mois sacré. Ces contrôles sont effectués par les brigades de la Direction régionale de l'ONSSA ou dans le cadre des commissions préfectorales et provinciales mixtes de contrôle, au niveau des lieux de préparation, de stockage et de vente des produits alimentaires.

Au niveau de l'importation, ces contrôles ont concerné 47.747, 41 tonnes de produits alimentaires, alors qu'au niveau du marché local, 154 visites ont été effectuées dans différents établissements agro-alimentaires et points de vente.

De même, près de 348 actions de sensibilisation des opérateurs ont été réalisées en matière d'entreposage de produits alimentaires, d'étiquetage et d'hygiène et 12 prélèvements d'échantillons effectués pour analyse au laboratoire.

Sur le plan de la commercialisation, 129 tonnes composés de poissons congelés (19 tonnes) et divers produits et d'origine végétale impropres à la consommation ont été interceptés au niveau des entrepôts de stockage légaux non autorisés sur le plan sanitaire par l'ONSSA, précise-t-on de même source.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus