Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Larbi Amine - Lemag - publié le Mardi 23 Avril à 11:20

Caracas : La communauté juive marocaine au Venezuela se mobilise pour défendre le Sahara




Lemag : Les ressortissants marocains de confession juive, établis en nombre au Venezuela, ont clamé leur refus catégorique de toute manipulation visant à dénaturer le mandat de la MINURSO au Sahara.



PH Archive
PH Archive
Organisés en une communauté nombreuse, les marocains de confession juive, résidents au Venezuela, ont exprimé leur ‘rejet catégorique’ de la proposition américaine, d'élargir les prérogatives de la MINURSO, pour englober la surveillance des droits de l'Homme, soulignant que ce projet porte atteinte à la souveraineté nationale.

A ce propos, Ilyass Meloul Bentoulila, l'un des notables de la communauté marocaine juive à Caracas, a déclaré, selon ce qu’a rapporté l’agence MAP, que ‘illogiques’ sont les tentatives visant à modifier le mandat de la MINURSO, du fait que «le Maroc a adhéré à un processus de réformes qui a concerné tous les domaines relatifs aux droits de l'Homme».

Ilyass Meloul Bentoulila a ajouté que le pays a pu lors des dernières années «réaliser des avancées sans précédent en matière de renforcement des droits humains, ce qui lui a valu une position distinguée parmi les Nations, en particulier au niveau du monde arabe et en Afrique, à la faveur de l'intérêt croissant accordé aux droits des femmes, des enfants et des différents minorités religieuses et ethniques, faisant du Maroc une terre de tolérance et de cohabitation entre les différentes cultures».

«Toute initiative visant à modifier le mandat de la Minurso constituerait une entrave aux efforts ayant pour objectif de consolider les droits de l'Homme au Maroc ainsi qu'une atteinte à l'unité et à la souveraineté du Maroc» a-t-il condamné, ajoutant que l'ensemble des Marocains «sont convaincus de la justesse de leur cause et sont prêts à la défendre au sein des différents forums internationaux».

Bentoulila  a conclut en réitérant que le Maroc s'inspire des expériences de grands pays démocratiques, «en proposant un projet réaliste, à savoir l'initiative d'autonomie, en vue de mettre fin à ce conflit artificiel autour du Sahara marocain qui n'a que trop duré et ce, au moment où d'autres parties ont opté pour le statut quo et l'exploitation des souffrances des Sahraouis séquestrés» dans les camps de Tindouf occupée.

               Partager Partager


Commentaires