Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - publié le Mardi 8 Novembre à 14:23

COP22 : Des ONG internationales manifestent pour l'investissement dans la justice climatique et non pas dans le militarisme



Marrakech - Des défenseurs de la justice climatique et de l’égalité des genres, issus de différentes régions du monde, ont organisé une manifestation, mardi à la COP22 de Marrakech, pour exiger l’investissement dans la justice climatique et non pas dans la guerre.





Cette manifestation, qui s’inscrit dans le cadre d’une Action interactive organisée par l’organe Femme et Genre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), avec la participation de plusieurs ONG, vise à souligner "l’impact du militarisme sur les changements climatiques et l’importance de réorienter les dépenses militaires vers un développement durable et équitable".

Les participants à cette manifestation, des femmes et des hommes de tous âges, brandissaient des pancartes où on pouvait lire "Investir dans la justice climatique et pas dans la guerre", "justice sociale" ou "droits des femmes" et scandaient des slogans réclamant la paix et la sécurité.

"Les émissions militaires de gaz à effet de serre sont un facteur des changements climatiques, mais les Etats les omettent souvent dans leurs rapports sur ces émissions", a relevé l’ONG Women’s environment and development organization (WEDO), dans un communiqué distribué à la presse à cette occasion. "Nous demandons un engagement politique fort pour investir dans la justice climatique et non pas dans la guerre", lit-on au communiqué.

Afin de combler le déficit de la finance climatique et mettre en œuvre l’Accord de Paris et les Objectifs du Développement durable, les manifestants ont réclamé le démantèlement des dépenses militaires et demandé l’investissement dans l’égalité du genre, l’environnement, le développement équitable et les politiques de justice climatique. Les participants ont également exigé à ce que les émissions militaires de GES soient intégrées dans les engagements en vue de les réduire d’une manière considérable.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara