Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


CMAIS brainbox - Fathi AOUADI - publié le Jeudi 29 Octobre à 15:40

CMAIS - Quelle géopolitique des drones dans un Maghreb mis sous pression par les Etats-unis ?



Nous entamons au cours de ce billet l’étude de la géopolitique des drones. Ce nouvel arsenal, considéré par certains comme un « gadget », est devenu un outil stratégique crucial, notamment pour les pays du Maghreb qui se retrouvent tiraillés et qui subissent la pression des Etats-Unis. Ces derniers veulent à tout prix étendre leur influence militaire sur l’ensemble du continent Africain. Il faut rappeler qu’ils disposent déjà de bases aussi bien aux Seychelles qu’à Djibouti, au Kenya et au Niger .



CMAIS - Quelle géopolitique des drones dans un Maghreb mis sous pression par les Etats-unis ?
Aussi, la super puissance est en pourparlers actifs avec tous les pays de la région méditerranéenne en vue d’y installer une base de drones. Le besoin d’informations pour leurs forces militaires « aveugles » est le principal argument pour juguler la menace de DAESH provenant de Libye où ces terroristes ont pris la ville de Syrte qui est devenue capitale de leur « franchise » en Afrique du nord .

Quelle base de drones en Tunisie ?

On se demande pour quelle raison les autorités tunisiennes ne disent pas clairement la vérité à leurs citoyens au sujet de la construction par les Américains d’une base de drones sur leur sol, du moment que les officiels Yankees eux-mêmes affirment qu’une éventuelle base serait soumise à la souveraineté de l’Etat en question. Ce dernier est appelé en échange à permettre quelques facilités telle que la permission aux drones US d’effectuer des missions de surveillance et de renseignement :

« Officials said any proposed location would almost certainly be a pre-existing base under the sovereign control of the host government, which would in turn give the U.S. permission to position drones there along with a limited number of U.S. military personnel. »
Mais en revanche, le Chef du gouvernement tunisien a dernièrement affirmé, après sa dernière visite aux USA, que la Tunisie entre dans le dispositif international du renseignement et à fortiori coopérera avec la super puissance.

Aussi l’opération d’élimination des leaders de la Katibat OKBA BIN NAFAA, Abou Sakhr,  n’aurait pas réussi sans la coopération effective des US et précisément grâce aux drones furtifs américains basés en mer Méditerranée.

Les Tunisiens comprendraient certainement les préoccupations des autorités et auraient entériné l’accord. En effet, les criminels djihadistes sévissent  le long des frontières ouest du pays. Ils tentent de retourner la population locales, qui vit dans des conditions précaires, contre les institutions tunisiennes. Ceci a conduit à une intervention des autorités qui à son tour a conduit à d’innombrables dégâts collatéraux.

Lire la suite sur la Source

CMAIS - Quelle géopolitique des drones dans un Maghreb mis sous pression par les Etats-unis ?

Fathi Aouadi

Colonel à la retraite et ancien officier supérieur dans les services sécuritaires de l’armée et au sien du ministère de l’intérieur, Fathi Aouadi est actuellement Special Advisor au sein de CMAIS et Consultant en analyse géopolitique du renseignement et un spécialiste des menaces sécuritaires dans la région du Maghreb et du Sahel.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus