Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


TAP - publié le Mercredi 24 Décembre à 09:45

CAN-2015 (sanctions) : le dossier du Maroc soumis prochainement au bureau exécutif de la CAF



Rabat - La Confédération africaine de football (CAF) va soumettre à son bureau exécutif le dossier du Maroc pour prendre les sanctions qui s'imposent contre lui, suite à son refus d'organiser la Coupe d'Afrique des Nations CAN-2015 aux dates fixées par l'instance africaine.



"Suite à des discussions approfondies entre les deux parties, la CAF a décidé de soumettre le dossier du Maroc à son bureau exécutif, qui se réunira prochainement", a indiqué la Fédération royale marocaine de football (FRMF) sur son site officiel.

Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football, et Faouzi Lekjaa, celui de la FRMF, se sont réunis lundi au Caire. Ils ont évoqué les sanctions envers le Maroc, qui a été déchu de l'organisation de la CAN-2015 après en avoir demandé le report.

La Confédération africaine a déjà suspendu l'équipe nationale marocaine pour la phase finale de la CAN-2015 qu'elle devait accueillir. Le Maroc a été dessaisi de l organisation du tournoi le 8 novembre dernier, suite à ses deux demandes de report formulées par "peur du virus Ebola" qui sévit en Afrique de l Ouest. Des demandes rejetées par la CAF, qui s'est ensuite tournée vers la Guinée équatoriale qui accueillera le tournoi du 17 janvier au 8 février prochains.

Issa Hayatou avait évoqué des sanctions exemplaires envers le Maroc, citant l'exemple du Nigeria qui avait été suspendu quatre ans, en 1996. Les autorités marocaines espèrent éviter le même destin.

Dans l'attente de la décision du bureau exécutif de la CAF, les équipes marocaines ont été intégrées au tirage au sort des coupes d Afrique de clubs (Ligue des champions, coupe de la Confédération), effectué lundi au Caire, malgré un risque de suspension.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara