Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Amal Galla - Emarrakech - publié le Vendredi 25 Janvier à 19:07

CAN 2013: La presse critique l'équipe, des joueurs se rebellent !



Certes, la prestation des Lions de l'Atlas n'était point à la hauteur des attentes, mais les critiques de la presse nationale furent bien plus sévères que le match nul contre le Cap Vert.



CAN 2013: La presse critique l'équipe, des joueurs se rebellent !
En effet, la presse nationale n'a pas hésité à fustiger la prestation de l'équipe nationale contre le Cap Vert, une prestation qui l'oblige à gagner son dernier match contre l'équipe du pays organisateur, l'Afrique du Sud.

"On a eu droit à un réveil des Lions, mais sans rugissement, comme on l'aurait espéré" note le Matin du Sahara qui a souligné que "certes, rien n'est encore perdu. Seulement, cela relèverait de l'exploit de venir à bout du pays hô te, qui a bien négocié son match contre l'Angola".

Pour sa part, l'Opinion parle déjà de "Out Of Africa", estimant que "les téléspectateurs marocains ont vécu un véritable cauchemar car l'équipe nationale leur a réservé le pire scénario".

Il faut dire que ce n'est pas la presse seule qui porte cette amertume, mais également tous les marocains qui commencent réellement à désespérer d'une possible qualification, même d'une "équipe nationale".

Toutefois, les critiques de la presse et des gens ne sont point les uniques soucis des Lions de l'Atlas qui se voit "déchiré" de l'intérieur.

Selon Al Ahdath Al Maghribiya, certains joueurs ont critiqué les déclarations du sélectionneur national Rachid Taoussi qui leur avait fait porter la responsabilité de l'échec.

Il s'agit, selon la même source, de ceux natifs des Pays-Bas, Amrabat, El Hamdaoui, Al Ahmadi et Assaidi, qui se sont indignés devant les critiques de Taoussi, notamment quand il avait dit que le but du Cap Vert était à cause de l'erreur d'un joueur (Al Ahmadi).

La colère des joueurs en question concernait, également, les déclarations de l'entraîneur adjoint Walid Regragui, qui a déclaré que le match contre l'Afrique du Sud "a besoin de joueurs voulant gagner et non de joueurs croyant que leur seule présence au terrain pouvait garantir la victoire".

               Partager Partager


Commentaires

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara