Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - publié le Mercredi 6 Août à 12:09

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines



Rabat - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 6 août :



SENEGAL-FINANCES 
 
- Les dépôts des particuliers et des entreprises au niveau des banques sénégalaises ont accusé une baisse de 23,2 milliards Francs CFA en mai par rapport au mois précédent, indique la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO). 
 
Selon la même source, ces dépôts sont passés de 2521,71 milliards FCFA en avril à 2498,51 milliards en mai, soit une régression de 0,92 pc en valeur relative. SENEGAL-PRIX-CONSOMMATION
 
L'indice national des prix à la consommation de juin au Sénégal n'a pas enregistré de variations sensibles par rapport au mois de mai, souligne l'Agence sénégalaise de la statistique et de la démographie (ANSD).
 
Les prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées, des meubles, articles de ménages et entretien courant du foyer, des transports et des biens et services divers ont progressé chacun de 0,1 pc en rythme mensuel. 
 
En variation annuelle, les prix à la consommation ont diminué de 1,8 pc. Le rapport des prix moyens du premier semestre de 2014 sur ceux de la période correspondante de l'année 2013 laisse apparaître une baisse de 1,2 pc, ajoute-t-on.

COTE D'IVOIRE-BOURSE 
 
- La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a maintenu sa dynamique avec la progression de ses deux principaux indices, BRVM et BRVM Composite qui ont enregistré respectivement 0,9-pc et 0,57-pc sur leurs valeurs.
 
L'indice BRVM 10 s'est affiché à 253,96 points contre 251,69 précédemment, alors que l'indice BRVM Composite est, quant à lui, passé de 238,92 à 240,29 points.
 
Vingt-cinq des 39 ordres inscrits à la cote ont engrangé un montant total de 3,88 milliards de FCFA de transactions, pour 325.140 titres échangés, permettant au premier compartiment du marché financier de l'UEMOA de s'afficher à 5.834,14 milliards de FCFA. 
 
La capitalisation boursière du marché des obligations, quant à elle, s'est établie à 1.267,69 milliards de FCFA.
 
NIGERIA-DEVISES-CHANGE
 
- Les modifications récentes apportées aux lignes directrices sur la réglementation des opérations des bureaux de change par la Banque centrale du Nigeria (CBN) visent à préserver les réserves en devises du pays, selon le gouverneur de la CBN, Godwin Emefiele.
 
Les mesures prises ne visaient pas une section particulière du pays, mais avaient pour but d'assainir le secteur financier, ont rapporté dernièrement les médias locaux, citant M. Emefiele.
 
Selon les médias, les nouvelles lignes directrices, la base de capital pour les opérateurs est passée de 10 millions de nairas (61.000 dollars) à 35 millions de nairas (214.000 dollars), alors que les opérateurs doivent s'inscrire de nouveau, entre autres mesures.
 
CONGO-FOIRE-COMMERCE
 
- La vingt-huitième édition de la foire internationale de Pointe-Noire se déroulera, du 8 août au 8 septembre prochain. 
 
Pointe-Noire est la 2ème ville de la République du Congo après Brazzaville et poumon économique du pays.
 
Cette activité commerciale va regrouper de nombreux exposants locaux et étrangers. L'année dernière, elle avait connu la participation d'exposants venus du Brésil, d'Egypte, du Togo, du Sénégal et bien d'autres pays. RDC-BAD-ECONOMIE
 
- La Banque africaine de développement (BAD) contribuera avec 12 millions de dollars destinés à soutenir le gouvernement de la RDC dans ses efforts de construction, d'ici 2015, des Instituts des statistiques dans chaque province du pays.
 
Le fonds de la BAD servira à construire et à équiper des bâtiments pour l'Institut national des statistiques dans l'ensemble des provinces qui n'en disposent pas actuellement ou qui en sont dotés, mais en mauvais état, indique le ministère congolais du Plan.
 
La réalisation de ce projet sera accompagnée du rajeunissement du personnel de l'Institut national.

MALI-DOUANES-EXONERATIONS
 
- Le gouvernement malien entend créer un fichier central des exonérations fiscales et douanières, indique une note du ministère de l'Economie et des Finances.
 
Il s'agira d'une base de données qui doit rendre disponibles des informations fiables et à bonne date sur l' ensemble des catégories d' exonération, contribuer à un meilleur suivi des exonérations et vérifier le respect des engagements souscrits par les bénéficiaires d' exonération.
 
Les exonérations fiscales et douanières, selon ce document, se sont élevées à environ 460 milliards de FCFA en 2013, contre 231 milliards de FCFA en 2011 et 229 milliards de FCFA en 2012.
 
Pour le ministère de l'Economie et des Finances, l'évaluation des exonérations pose des difficultés en raison essentiellement de l'absence d'informations fiables liées à la faiblesse de l' informatisation des procédures d'octroi et de suivi des exonérations.

MALI-MINES-OR
 
- Le complexe aurifère de Loulo-Gounkoto, l'un des plus grands au Mali et en Afrique, prévoit une production de 700.000 onces d'or en 2014.
 
Au premier trimestre de l'année en cours, le complexe aurait payé aux fournisseurs maliens, aux salariés et à la communauté locale plus de 104 milliards FCFA, a annoncé le PDG du complexe, Mark Bristow.
 
L'apport du secteur aurifère à l'économie nationale est estimé à 8,0pc du PIB.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara