Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 4 Août à 16:13

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines



Rabat - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du lundi 4 août :



SENEGAL-FINANCES
 
Le montant du crédit intérieur alloué par les institutions monétaires du Sénégal a atteint 2.652,22 milliards FCFA à fin mai 2014, selon la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO).
 
Comparé à son niveau du mois d'avril où il se situait à 2.626,22 milliards FCFA, ce crédit a enregistré une hausse de 26 milliards FCFA en valeur absolue.
 
SENEGAL-SANTE-BUDGET
 
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la semaine dernière l'adoption d'un plan d'urgence d'une enveloppe de 100 millions de dollars destinée à la lutte contre le virus Ebola qui a déjà fait près de 700 victimes en Afrique de l'Ouest.
 
Ce nouveau plan d'urgence comporte notamment des stratégies pour enrayer la transmission de la maladie dans les pays touchés, en généralisant l'application de mesures de lutte efficaces reposant sur des données factuelles. 
 
Pour l'OMS, il est essentiel d'améliorer la prévention, la détection et la notification des cas suspects et d'orienter les personnes malades pour qu'elles puissent bénéficier de soins médicaux et d'un soutien psychosocial.
 
COTE D'IVOIRE-BURKINA-MINES
 
La Compagnie Pan-African Minerals, exploitant de la mine de manganèse de Tambao, a signé dernièrement un protocole d'accord avec le Groupe français Bolloré pour la construction d'un chemin de fer permettant le transport du minerai jusqu'au port d'Abidjan. Ce projet prévoit un investissement de près de 670 millions d'euros.
 
Le conglomérat français Bolloré a signé avec le groupe Pan-African Minerals un protocole d'entente sur le développement d'un projet ferroviaire devant relier la métropole ivoirienne au gisement de manganèse de Tambao, au Burkina-Faso. 
 
Le document a été signé par les deux partenaires le 31 juillet, et les gouvernements ivoirien et burkinabè ont également ratifié ce protocole d'accord dans le cadre de la 4ème conférence au sommet du Traité d'amitié et de coopération entre les deux pays, qui s'est tenu la semaine dernière à Ouagadougou. 
 
COTE D'IVOIRE-AGRICULTURE
 
Les 5.894 meilleurs producteurs de coton sur les 46.357 encadrés par Ivoire Coton au cours de la campagne 2013/2014 ont reçu, samedi à Kouto (45 km de Boundiali), des prix en nature et en espèces d'une valeur globale de 371 millions FCFA, au cours d'une cérémonie dénommée Fête du bonus 2014. 
 
La cérémonie de reconnaissance du mérite des meilleurs producteurs et organisations professionnelles agricoles (OPA) de coton encadrés par la structure Ivoire Coton visait à les récompenser, pour avoir atteint les objectifs fixés en termes de surfaces et de rendements (au moins 1,5 t/ha). Au total 700 femmes chefs d'exploitation faisaient partie des lauréats.

NIGERIA-INVESTISSEMENT
 
Le groupe Starwood Hotels et Resorts va renforcer sa présence au Nigeria avec cinq nouveaux hôtels en préparation dans le pays, en ajoutant entre 700 et 1.000 nouvelles chambres à son portefeuille d'ici fin 2017.
 
C'est suite à un investissement de quelques 500 millions de dollars que ces projets verront le jour dans cinq villes nigérianes, sous les enseignes du Méridien et du Four Points by Sheraton, a rapporté dernièrement la presse locale.

NIGERIA-ENERGIE
 
Au moins 500 millions de dollars seront investis dans différents projets du secteur du gaz et du pétrole durant les prochaines années, a annoncé récemment à Yenagoa, ville de l'Etat de Bayelsa (sud), la ministre nigériane des Ressources pétrolières, Diezani Alison-Madueke.
 
Ces projets devraient générer 71.000 emplois, a souligné Mme Alison-Madueke dans un communiqué, ajoutant que plus de 200 millions de dollars seront investis dans le projet développé à Polaku, relevant de Bayelsa, qui devrait s'achever avant la fin de 2015.
 
Il devrait créer plus de 500 emplois directs et 10.000 emplois indirects, tout en offrant des opportunités aux jeunes pour suivre des formations leur permettant de travailler dans ce projet. 

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara