Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM


MAP - publié le Mardi 23 Août à 12:46

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines



Dakar – Voici le bulletin quotidien d’informations économiques africaines pour la journée de mardi 23 août :



Bulletin quotidien d’informations économiques africaines
Gabon-Banques

Le groupe de la Banque gabonaise et française pour les investissements (BGFI) vient de lancer un nouveau mode de paiement (BGFI Notes), destiné à protéger ses clients des braquages, pertes d’argent ou de la dépréciation de la monnaie. 

Se déclinant en plusieurs coupures allant de 50.000 à 10 millions Fcfa (1 euro = 656 fcfa), les BGFI Notes sont commercialisés dans toutes les agences du groupe dans le pays et dans ses dix filiales en Afrique, ainsi que chez ses partenaires et auprès de certains correspondants et banques associées. Ils sont vendus, soit contre versement d’espèces correspondant au montant sollicité, soit en débitant le compte du client.

D’après les explications des responsables du groupe de la BGFI Bank, à l’achat des billets, le client appose sa signature sur la coupure qui lui est remise, ce qui le protège de tout vol ou perte. Si l’un de ces cas arrivait, le client fait immédiatement opposition dans une agence BGFI Bank ou par téléphone avant de confirmer par écrit.

Afrique-CEMAC-Microfinances

La société de microfinances camerounaise Express Union, holding financière implantée dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac), est désormais assujettie à la surveillance de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac).

L’inclusion du groupe dans le périmètre des établissements assujettis à la surveillance sur base consolidée de la Cobac intervient dans le cadre de la mise en œuvre du règlement relatif à la supervision des holdings financières et à la surveillance transfrontière en vigueur dans la zone, selon le Secrétaire général adjoint de la Cobac, Christian Ouanzin, cité par des médias.

En dehors des filiales du groupe implantées dans les pays de la Cemac, celle de monnaie électronique implantée en Côte d’Ivoire et en République démocratique du Congo sont également placées sous la surveillance d’un organe de supervision bancaire.

Kenya-Soudan Sud-Economie.

Le gouvernement kényan a fait part de sa disposition à aider le Soudan du Sud à surmonter les difficultés économiques engendrées par le conflit politique dans le pays, a déclaré le porte-parole de la présidence kényane, Manoah Esipisu.

Cette initiative intervient à l’issue d’une rencontre entre le président Uhuru Kenyatta et une délégation sud-soudanaise venue demander de l'aide au Kenya cette semaine, a relevé le responsable, cité par des médias.

Ethiopie-Horticulture.

Les recettes des exportations horticoles durant l’année fiscale 2015-2016, qui vient de prendre fin en juin, ont atteint 275,45 millions de dollars, soit une hausse de 10,7 pc par rapport à l’année financière précédente, a annoncé l’Agence éthiopienne de Développement de l’Horticulture.

Cette hausse est le fuit notamment des mesures incitatives et de l’appui constant du gouvernement au secteur horticole, a indiqué le chargé des relations publiques au sein de l’agence, Mekonen Hailu, cité par des médias.

Le pays de la Corne d’Afrique "devient progressivement un hub privilégié des investissements dans l’horticulture et ce, à la faveur du climat des affaires et aux incitations du gouvernement", a-t-il dit, notant que la majorité des 130 compagnies opérant dans le secteur horticole en Ethiopie sont détenues par des étrangers.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus