Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 12 Août à 12:29

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines



Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du vendredi 12 août 2016 :



Kenya-Energies

Le cabinet du Kenya, réuni jeudi à la State House à Nairobi, a approuvé les plans mis en place par le ministère de l'Energie pour entamer, vers juin 2017, la production, la commercialisation et le transport du pétrole brut découvert dans bassin de Lokichar (comté de Tukana), ont rapporté des médias.

Dans ce cadre, le gouvernement a alloué 3,3 milliards de shillings (1 dollar = plus de 101 shillings) à la mise à niveau de la route entre Lokichar et Eldoret d’où le pétrole brut sera acheminé par voie ferrée vers la raffinerie de Mombasa, selon la même source.

Au cours de cette réunion, tenue sous la présidence du chef d’Etat kényan, Uhuru Kenyatta, le cabinet a également approuvé la construction d’un pipeline entre Lokichar et le nouveau port de Lamu, pour le transport du pétrole kényan dans l'avenir, a-t-on ajouté.

Tanzanie-Sucre

La Tanzanie ambitionne d’augmenter sa production de sucre d'environ 31 pc au cours des quatre prochaines années pour répondre à la demande intérieure, rapportent des médias, citant un communiqué de la primature tanzanienne.

La production annuelle de ce pays d’Afrique de l’Est de cette denrée s’élève à 320.000 tonnes, alors que la demande est estimée à 420.000 tonnes, rappelle-t-on, notant que le déficit est ainsi comblé par les importations en provenance notamment du Brésil.

Le gouvernement est déterminé à protéger les unités sucrières nationales pour qu'elles augmentent leur production en vue de réduire les importations, souligne le communiqué.

Ouganda-Corruption

Dans le cadre de son programme d'assainissement de la fonction publique, le gouvernement ougandais a privé de salaire plus de 5.500 fonctionnaires "fantômes", soupçonnés d'être payés alors qu'ils ne travaillent pas.

"Dans le cadre du programme visant à rationaliser le secteur public et à combattre la corruption (...), le service public a retiré de ses listes de paie, et ce à partir de juillet, 5.586 fonctionnaires soupçonnés d'être +fantômes+", a déclaré le ministre ougandais de la Fonction publique, Muruli Mikasa, cité par des médias.

"Seuls 308.393 employés du gouvernement" ont dès lors reçu un salaire pour le mois de juillet, a précisé le responsable.

Gabon-Rwanda-Télécoms

Le Gabon et le Rwanda ont décidé de mettre en œuvre le projet '’One Network Area’’, destiné à abolir leurs frontières téléphoniques. Les abonnés au téléphone mobile des deux pays pourront ainsi bientôt communiquer d’un pays à l’autre au tarif des communications locales, sans avoir à payer des frais de roaming.

Cette mesure entre dans le cadre du ‘’One Africa Network’’ qui est une initiative de l’alliance entre onze gouvernements africains, dénommée ‘’Smart Africa’’, ayant pour objectif de réduire les coûts des appels reçus/émis entre ses différents pays.

Les onze pays inclus dans cette alliance sont le Burkina Faso, le Gabon, le Kenya, le Mali, le Rwanda, le Sénégal, le Soudan du Sud, le Tchad, l’Ouganda, la Côte d’Ivoire et l’Angola. 

Quatre pays, dénommés ‘’Corridor des quatre’’, ont déjà mis en place entre eux le ’’One Network Area’’, à savoir le Rwanda, l’Ouganda, le Kenya et le Sud Soudan.

Gabon-France-Aviation

La Gabonaise Louise Audyll Ongoum vient d'être nommée nouvelle directrice d’Air France pour le Gabon et Sao Tomé, avec résidence à Libreville, devenant la première cadre locale à accéder à ce poste.

'’Son professionnalisme, sa proximité avec la clientèle locale, son expérience commerciale, son excellente connaissance des produits et services d’Air France-KLM, son dynamisme et sa rigueur, sont des facteurs qui lui garantissent un plein succès dans ce nouveau poste’’, indique la compagnie française dans un communiqué.

Burkina Faso-Transport-Aéroports

Le conseil des ministres, réuni jeudi à Ouagadougou sous la présidence du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a adopté un décret portant stratégie révisée de mise en délégation de service public et de gestion de l'aéroport international de Ouagadougou-Donsin.

Ce projet était inscrit et s’étale de 2013 à 2020, a indiqué le porte-parole du gouvernement, expliquant que la mise en délégation se fera via une société mixte dont le capital sera réparti comme suit : 60pc pour l’opérateur industriel, 25pc aux privés nationaux, 10pc à l’Etat et 5pc à l’ASECNA (Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA).

Un financement total de 382 milliards de FCFA (1 euro =656 FCFA) est nécessaire pour l'opérationnalisation de ladite délégation, a-t-il fait savoir.

Burkina Faso-Economie-Impôts

La Direction générale des impôts (DGI) a lancé, jeudi à Ouagadougou, une campagne «de sensibilisation et de conscientisation» des contribuables sur les nouvelles dispositions fiscales applicables dès le 1er septembre 2016, rapporte la presse locale.

Le 25 juillet 2016, l’Assemblée nationale a adopté la 2e loi de finances rectificative pour le budget de l’Etat, gestion 2016, rappelle la même source, ajoutant que ladite loi est assortie de quatre nouvelles mesures fiscales diversement appréciées par l’opinion.

Selon le directeur général des Impôts, Adama Badolo, les nouvelles mesures fiscales sont envisagées pour prendre en charge les demandes sociales importantes (gratuités des soins médicaux pour les enfants, les conséquences des inondations, les subventions des intrants agricoles…), les demandes d’augmentation salariale réclamée par «presque tous les fonctionnaires de l’Etat» et la mise en œuvre de «l’ambitieux» Plan de développement économique et social (PNDES), estimé à plus de 15.000 milliards de FCFA, souligne-t-on.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara