Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Mercredi 29 Juin à 11:14

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines



Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 29 juin :



Sénégal-Economie-Financement

Le total du financement accordé par la Banque mondiale au Plan Sénégal émergent (PSE) s'élève à ce jour à 456 milliards 329 millions de FCFA (près de 696 millions euros), soit 91pc des engagements pris par l’institution financière à Paris, en février 2014, à l’occasion du Groupe consultatif pour le Sénégal, a indiqué, mardi, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ.

"L’accord de signature du crédit du financement additionnel au Programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest (PPAAO), 28ème du genre, conclu avec la BM, porte le volume financement à 456 milliards 329 millions de FCFA », a fait savoir M. Bâ qui s’exprimait au cours de la cérémonie de signature de cet accord portant sur un financement additionnel de 12,7 milliards de francs CFA destiné à accompagner les efforts de restructuration et de privatisation de Suneor, principale industrie d’huilerie sénégalaise.

Sénégal-Economie-BAD

Le portefeuille de la Banque africaine de développement (BAD) au Sénégal a connu une évolution notable depuis la revue 2015, avec une clôture de deux projets majeurs et l’approbation de quatre nouveaux projets pour un montant de 160 milliards de frs CFA. a indiqué, son représentant-résident au Sénégal.

"Depuis la dernière revue annuelle de l’année 2015, notre portefeuille pour le Sénégal a eu une évolution notable avec la clôture de deux projets majeurs et l’approbation de quatre nouveaux projets pour un montant de 160 milliards de frs CFA qui s’inscrivent dans le cadre du Plan Senegal Emergent’’ a indiqué Mamadou Lamine Ndongo lors de la revue annuelle conjointe 2016 de la coopération entre le Sénégal et la Banque africaine de développement (BAD).

Sénégal-Hydrocarbures

Total Sénégal, filiale de la multinationale française du même nom et spécialisée dans la distribution de produits pétroliers, paiera à ses actionnaires le 15 juillet 2016, au titre de l’exercice 2015, un dividende net par action de 935 FCFA (environ 1,58 dollar), a-t-on indiqué mardi auprès de cette société basée à Dakar.

Le dividende global brut de la société s’est établi à 3,321 milliards FCFA contre 3,127 milliards en 2014 (1 FCFA équivaut à 0,0017 dollar).

Afrique-UEMOA-Economie

Le conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) s’est félicité, à l’issue de sa session ordinaire des 24 et 25 juin 2016 à Lomé au Togo, des perspectives économiques favorables pour le reste de l’année 2016, annonce un communiqué de la Commission de l’UEMOA.

« Sur l’ensemble de l’année l’activité économique se consoliderait de 7,2 pc après 7 pc en 2015 », note le communiqué, relevant que la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de l’Union est ressortie à 7,1 pc en glissement annuel après 7,2 pc le trimestre précédent, sous l’effet des bonnes performances des secteurs secondaire et tertiaire.

Côte d’Ivoire-Jeunesse-Autonomisation 

Deux conventions de partenariat concernant l’autonomisation des jeunes, ont été signées, lundi dernier à Abidjan, entre l’Agence Emploi Jeunes avec respectivement, l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI) et le Collectif National des Centres de Gestion Agréés de Côte d’Ivoire (CNCGA-CI).

Cette initiative se propose de créer un écosystème professionnel performant et robuste, pour gérer durablement la problématique de l’insertion professionnelle et de l’emploi des jeunes.

Côte d’Ivoire-Agriculture-Valorisation

Une réunion de travail entre M. Aly Touré, représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès des Organisations Internationales de Produits de Base, et des responsables de l’Agence pour la Valorisation des Produits Agricoles (AVPA), s’est tenue récemment à Paris (France).

L’objectif de cette réunion est d’explorer les possibilités pour l’AVPA de contribuer à la valorisation des principaux produits de base (café et cacao) de la Côte d’Ivoire.

Côte d’Ivoire-Logements-Forum 

Dans le cadre du programme de logements sociaux initié par le gouvernement ivoirien, "3.000" logements ont été achevés à ce jour sur les 60.000 prévus pour 2015, a annoncé mardi à Abidjan, le ministre ivoirien de l’habitat et du logement social, Gnamien Konan.

Le ministre qui intervenait à l’ouverture du Forum International du Logement Social, Economique et Standing (FILOSES- 2016), a dit "ne pas parler d’échec, mais de constat", tout en évoquant avant tout un "problème de financement".

Côte d’Ivoire-France-BTP-Formation

Un centre de formation en travaux publics et métiers du bâtiment (BTP) va être construit dans la localité de Moko (Gagnoa), grâce à la collaboration de deux ONGs à savoir : Travaux Publics Sans Frontières (TPSF) de France et '’cœur d’Ivoire Agir’’, a annoncé récemment, la mairie de cette commune.

Gabon-Banques-Jeunesse-Emploi

L’Union gabonaise de banques (UGB), filiale du groupe marocain Attijariwafa Bank, a signé lundi à Libreville un contrat de partenariat avec le Fonds d’aide à l’insertion et à la réinsertion professionnelles (FIR), devant permettre à une dizaine de jeunes gabonais de se former aux métiers de la banque.

Pour le secrétaire exécutif du FIR, Hans Landry Ivala, également directeur général de l’Office national de l’emploi (ONE) ce partenariat vise à améliorer l’employabilité des jeunes.

Pour sa part, l’Administrateur directeur général de l’UGB, Abdelaziz Yaaqoubi, a affirmé que l’objectif est de permettre aux jeunes gabonais de suivre des cycles d’apprentissage dans le domaine financier, notamment dans les métiers spécifiques à la banque. 

Burkina Faso-Développement

La Politique nationale de développement durable (PNDD) au Burkina dispose désormais d’un plan d’actions 2016-2018 et d’une stratégie nationale 2016-2020 de mise en œuvre, rapporte la presse locale, rapporte la presse locale, notant que les deux documents ont été validés lundi à Ouagadougou.

D’un coût estimé à plus de 101 milliards de FCFA (1 euro=656 FCFA), ledit plan d’actions s’articule notamment autour de la gouvernance du développement durable, la budgétisation axée sur le développement durable, la promotion de l’économie verte inclusive, l’organisation et la responsabilisation des acteurs.

Burkina Faso-Economie

Le Réseau national burkinabè de lutte anti-corruption (REN-LAC) organise, les 28 et 29 juin courant à Ouagadougou, un atelier de formation sur ‘’la lutte contre le blanchiment des capitaux au Burkina’’, selon des médias locaux.

L’objectif de cet atelier est de renforcer les capacités des membres du réseau ainsi que d’autres acteurs de la société civile sur la législation nationale et internationale, les typologies et circuits, la détection des situations de blanchiment de produits du crime, le rôle des différents acteurs dans la lutte contre le blanchiment d’argent.

Le REN-LAC veut passer de la dénonciation de la petite corruption à celle de la grande corruption, estime la même source.

Niger-USA-MCC

Le Conseil d’Administration du programme américain ‘’ Millenium Challenge Corporation’’ (MCC), a voté, lundi dernier, la signature du tout premier programme de coopération compact avec l’Etat du Niger, indique l’Agence nigérienne de presse (ANP).

Cet accord met à la disposition du Niger un montant de 437 millions de dollar pour accroitre l’accès durable à l’eau et à l’agriculture.

Le compact vise à soutenir le secteur agricole au Niger en améliorant l’accès à l’eau, les routes et l’accès aux marchés et profitera à plus de 3,9 millions de personnes, explique la même source.

Kenya-Banques.

La banque kényane NIC Bank veut porter à 50 son réseau d’agences à travers le pays d’ici la fin de l’année prochaine en vue d’attirer de nouveaux clients, particulièrement dans le secteur des petites et moyennes entreprises, a fait savoir le directeur de l’établissement bancaire, John Gachor, cité par des médias.

La banque, connue pour le financement d’actifs, présente une marge nette de 6,5 pc, soit un niveau en dessous de la moyenne bancaire, a relevé le responsable.

NIC Bank, qui opère également en Tanzanie et en Ouganda, est traditionnellement concentrée sur le service des grandes entreprises avec des succursales situées dans les principales villes.

Ouganda-Energie.

L’entreprise chinoise "Camc" a été sélectionnée par le gouvernement ougandais pour la construction de 4 méga sous-stations, dont le coût global est estimé à environ 100 millions de dollars, dans les zones industrielles de Luzira, Namanve, Mukono et Iganga.

Les fonds nécessaires à la mise en place de ces infrastructures ont été collectés auprès de l’Exim Bank de Chine sous forme de prêt, rapportent des médias locaux, notant que la convention relative à ces financements prévoit une période de remboursement de 15 ans, à un taux annuel de 2,5 pc, après une période de grâce de 3 ans.

Tanzanie-Mines-Entreprises.

La compagnie "Edenville Energy", opérant sur un projet de charbon à Rukwa, en Tanzanie, a annoncé récemment qu’elle procèdera à une levée de fonds d’un montant total de 432.500 de livres sterling à travers l’émission de 1,92 milliard de nouvelles actions ordinaires.

L’entreprise, citée par des médias locaux, a fait savoir que ces fonds seront utilisés essentiellement pour renforcer l’exploitation minière et permettront également de faire avancer son projet de développement d’énergie avec les institutions tanzaniennes et les discussions commerciales avec la compagnie de production, de transmission et de distribution de l’énergie (Tanesco).

Le projet Rukwa porte sur trois gisements Namwele, Mkomolo et Muze) situés sur le champ houiller Rukwa, dans lesquels la société détient 90 pc d’intérêts, contre 10 pc pour un partenaire local.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus