Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM


MAP - publié le Samedi 25 Juin à 11:08

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines



Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du samedi 25 juin :



Sénégal-Economie-Industrie 

La production de phosphates du Sénégal a connu une hausse de 88,6 pc durant les quatre premiers mois de 2016 comparé à la même période de l’année 2015, a-t-on indiqué vendredi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). 

Cette production s’est établie à 574.400 tonnes contre 304.600 tonnes en 2015, soit une augmentation de 269.800 tonnes en valeur absolue. Cette situation est due principalement à la production de phosphates de calcium qui progresse de 116,9 pc à 514.000 tonnes contre 237.000 tonnes durant les quatre premiers mois de 2015. 

Sénégal-Economie 

Les parlementaires sénégalais ont adopté vendredi en séance plénière un projet de loi qui introduit dans le code du travail la possibilité de déterminer la représentativité des syndicats professionnels sectoriels par la voie des élections. 

«Le gouvernement veut avoir comme interlocuteurs des syndicats professionnels forts, assez représentatifs », a affirmé le ministre du travail, Mansour Sy, estimant que « les pouvoirs publics espèrent pouvoir parvenir à l’assainissement du champ syndical par le levier que constitue les élections syndicales et la représentativité qui en découle ». 

Gabon-Energie

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a annoncé que l'exercice clos au 31 décembre 2015 s'est soldé par un bénéfice net de 7,2 milliards de FCFA (1 euro = 656 fcfa), avec un chiffre d'affaires en augmentation de 3,4 pc, passant ainsi de 195 milliards de francs en 2014 à 201 milliards en 2015.

Cette augmentation résulte, en grande partie, de l'activité électricité dont les volumes facturés ont progressé de 3,2 pc, indique la société dans un communiqué publié à l’issue de son Conseil d’administration tenu jeudi à Libreville.

Le résultat financier négatif, quant à lui, a augmenté de 3,1 pc en 2015 (à 30,5 milliards, contre de 14,7 milliards à fin 2014), à cause du gonflement de la dette de l’État qui ne cesse de s’accroître, ajoute-t-on.

Burkina Faso-IDA-Financements Le gouvernement burkinabè a donné son autorisation pour la ratification de deux accords de financement signés avec l’Association internationale de développement (IDA).

Le premier accord d’un montant de trente millions de dollars US, conclu le 15 avril dernier à Washington, est destiné au financement du Projet de gouvernance économique et de participation citoyenne. L’autre accord de financement d’un montant de 35 millions de FCFA, signé le 4 avril 2015 à Ouagadougou, est destiné au financement additionnel du Projet Santé de la reproduction en vue d’améliorer l’utilisation et la qualité de la santé de la reproduction et des services VIH/SIDA sur le territoire national avec un accent particulier sur les pauvres et les plus vulnérables.

Burkina Faso-Entreprises-Bilan

Les états financiers des sociétés d’Etat exercice de 2015 présentent un bilan plutôt satisfaisant selon le premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba. Sur les 21 sociétés qui ont dévoilé leurs états financiers, jeudi dernier à l’occasion de l’Assemblée générale des sociétés d’Etat, 13 présentent un bénéfice net de 101,691 milliard de FCFA (1 euro = 656 FCFA).

Un bénéfice qui cache bien la contre-performance de 8 sociétés qui, elles, connaissent un déficit de 19 milliard de FCFA, explique un communiqué du gouvernement.

Côte d’Ivoire-UEMOA-Bourse 

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a clôturé vendredi sa séance, en baisse de ses principaux indices et ce, comparativement à la séance précédente. 

Ainsi, l’indice BRVM 10 est passé de 264,05 à 261,94 points, soit un repli de 0,80 pc. Il en est de même pour l’indice BRVM Composite qui, pour sa part, a cédé 0,37 pc à 304,86 points contre 306 points précédemment. 

Côte d’Ivoire-Industrialisation-Automobile 

Une délégation du conseil régional du Sud- Comoé conduite par son président, Aka Aouélé, a effectué jeudi dernier une visite dans les locaux de ‘’Alliance Automobiles’’, une filiale du groupe ‘’Tractafric Motors Côte d’Ivoire. 

‘’ Nous ferons en sorte que toutes les démarches pour l’implantation de notre unité de maintenance et de commercialisation de nos voitures dans la région du Sud-Comoé, soient achevées d’ici à deux ans’’, a affirmé Marc Anglade, DG de’’ Tractafric Motors Côte d’Ivoire’’. 

Côte d’Ivoire-Portugal-Economie- Partenariat 

Un forum économique tenu jeudi dernier à Porto (Portugal), et regroupant quelque 200 hommes d’affaires ivoiriens et portugais, a permis de présenter les opportunités d’investissements en Côte d’Ivoire. 

Selon le directeur du Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), Emmanuel Essis, ce forum est tout aussi ‘’promoteur’’ que le précédent qui a permis à une trentaine d’entreprises portugaises de s’installer en Côte d’ivoire. 

ºA noter que les échanges commerciaux, bien que passés de 33 milliards en 2014 à 42 milliards en 2015, soit 0,8 pc du commerce de la Côte d’Ivoire avec l’Europe, demeurent faibles, selon le premier ministre Kablan Duncun qui conduisait la délégation ivoirienne à ce forum. 

Côte d’Ivoire-Afrique-Finance 

Une conférence de deux jours sur le secteur financier en Afrique subsaharienne s’est tenu les 23 et 24 juin courant à Abidjan, pour un partage d’expérience afin de promouvoir la microfinance et les services financiers numériques et développer l’inclusion financière. 

Cette conférence a été organisée par le partenariat pour l’inclusion financière, une initiative conjointe de 37,4 millions de dollars de la société financière internationale (SFI) et la fondation MasterCard, dans le but de promouvoir la microfinance et de développer les services financiers numériques en Afrique subsaharienne. 

Côte d’Ivoire-CEDEAO-Banques 

ºUne mission de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), a procédé du 13 au 23 juin en Côte d’Ivoire, à l’identification approfondie du Projet de Repeuplement des Plans d’Eau et de Développement de la Pisciculture Continentale (PRPEDPC), dans le pays. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus