Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 23 Juin à 11:40

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines





Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du jeudi 23 juin :

Sénégal-Economie-Agriculture
Le président sénégalais, Macky Sall, a demandé au gouvernement, mercredi en Conseil des ministres, de finaliser, avant fin décembre 2016, le processus consensuel de mutualisation des organisations paysannes.
Le chef de l’Etat a également souligné la nécessité ‘’d’expérimenter le nouveau système d’accompagnement des regroupements de producteurs, au niveau des domaines agricoles communautaires (DAC) et des fermes de l’Agence nationale d’Insertion et de Développement agricole (ANIDA)’’.
Il a, en outre, réitéré son engagement à ‘’améliorer durablement’’ les conditions de travail et son ambition de moderniser le système de production, afin d’assurer l’autosuffisance alimentaire, rapporte le communiqué du Conseil des ministres.
 
Sénégal-Economie
Le Sénégal a lancé, depuis lundi, une opération d’appel public à l’épargne dénommée ‘’SUKUK Etat du Sénégal 6 pc 2016-2026’’ en vue de mobiliser un montant global, indicatif de 150 milliards de FCFA, rapporte la Compagnie de gestion financière et de bourse (CGF).
Il s’agit d’une opportunité de placement à travers des parts d’un Fonds Commun de Titrisation de Créances (FCTC) offrant une marge de profit de 6 pc par an (net d’impôt pour les résidents au Sénégal), payé semestriellement sur une durée de 10 ans, avec 2 ans de différé (capital et profit), indique la même source.
La période de souscription s’étendra jusqu’au 19 juillet 2016 avec possibilité de clôture par anticipation, précise la CGF.

Afrique-UEMOA-Habitat
La Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (CRRH-UEMOA) paiera le 30 juin courant à ses créanciers un montant de 1,193 milliard FCFA (environ 2,028 millions de dollars) en remboursement de son emprunt obligataire dénommé CRRH-UEMOA 6 pc 2014-2024, a-t-on indiqué mercredi auprès de cette structure basée à Lomé au Togo.
Ce montant comprend des intérêts nets de 418,500 millions FCFA et le remboursement partiel du capital pour 775 millions FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0017 dollar).

Gabon-Banques-Entreprenariat-Jeunesse
L’Union gabonaise de banque (UGB), filiale du groupe marocain Attijariwafa Bank, vient de débloquer la somme de 30 millions de FCFA (1 euro = 656 fcfa) en faveur des entrepreneurs en herbe inscrits aux programmes ‘’Young enterprise project’’ (YEP) et Startup de Junior Achievement Gabon, rapporte jeudi les médias locaux.
Le protocole d’accord signé à cet effet ‘’scelle cette relation entamée il y a longtemps entre le groupe Attijariwafa Bank et Junior achievement au Maroc’’, a déclaré la responsable de JA Gabon, Radia Garrigues, relayée par le quotidien +l’Union+, notant que ‘’ce bel exemple de responsabilité sociétale se formalise aujourd’hui au Gabon’’.
Autres apports de la banque, de manière bénévole cette fois, la formation et l’accompagnement des jeunes promoteurs d’entreprises, outre l’octroi de crédits à des taux de remboursement de 5 pc aux meilleurs projets sélectionnés par la commission d’attribution mixte (UGB et JA Gabon), selon la même source.

Le président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Marcel De Souza a annoncé mardi dernier à Abidjan, que conformément à la volonté des Chefs d’Etat, la monnaie commune aux Etats membres de la CEDEAO est attendue pour 2020.

Côte d’Ivoire-UEMOA-Bourse
La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) a clôturé sa séance du mercredi, en baisse de ses deux principaux indices.
Ainsi, l’indice BRVM 10 est passé de 267,34 à 265,75 points, soit un repli de 0,59 pc. Il en est de même de l’indice BRVM Composite, qui a cédé 0,56 pc à 307,13 points, contre 308,85 points précédemment.

Côte d’Ivoire-France-Partenariat
Le chef du Gouvernement ivoirien, Daniel Kablan Duncan s’est rendu du 21 au 23 juin courant en France, où il assistera à Paris, à la présentation officielle des résultats de l’étude pour l’élaboration du Plan stratégique Côte d’Ivoire, pays émergent en 2020’’.
A cette occasion, ilºseraºprocédé aussi à la remise des trois rapports de l’examen multidimensionnel de la Côte d’Ivoire mené par le Centre de Développement de l’OCDE,ºà la demande des autorités ivoiriennes.

Côte d’Ivoire-ONU-Industrialisation
Le Secrétaire général adjoint de l’ONU et Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Carlos Lopes, a animé récemment à Abidjan, une conférence publique autour du thème ‘’le rôle de l’éco-diplomatie dans la transformation structurelle et l’industrialisation de la Côte D’ivoire’’.
M. Lopes a, dans ce cadre, fait un état des lieux de la situation socioéconomique du Continent africain en général et de la Côte d’Ivoire en particulier.

Côte d’Ivoire-BM-Bancarisation- Cacao
La Société Financière Internationale (SFI) et la fondation MasterCard procèdent, les 23 et 24 juin courant, au lancement d’une étude portant sur l’utilisation des services financiers numériques, par les exploitants de Cacao en Côte d’Ivoire.
Cette étude vise à montrer les opportunitésººde numérisation de la chaîne de valeur dans ce secteur économique.

Burkina Faso-Economie
Le Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat (MCIA), qui s’est tenu mercredi à Ouagadougou, a été consacré a été consacré principalement à l’examen du bilan des réalisations de l’année 2015 et du programme d’activités de l’année 2016.
Le premier responsable du MCIA, Stéphane Sanou, a affirmé à cette occasion, qu’en termes d’activités de 2015, son département a réalisé des taux appréciables : au niveau du commerce, 75 pc de taux de réalisations, 70 pc au niveau de l’industrie, 67 pc au niveau de l’artisanat et au niveau du secteur privé 72 pc, rapporte la presse locale.

Les assises nationales sur le Plan national de développement économique et social (PNDES) ont permis aux parties prenantes d’enrichir le document du gouvernement, soulignent des médias locaux, faisant observer que le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a promis, lors de la cérémonie de clôture mardi à Ouagadougou, que le gouvernement va intégrer toutes les préoccupations conformément à la démarche participative.
L’examen du document provisoire du référentiel de développement du Burkina Faso pour les cinq prochaines années, par les différents acteurs, lors de ces assises nationales du PNDES a mis en exergue une douzaine de préoccupations, dont la prise en compte va permettre d’améliorer le document final, souligne la même source.

Kenya-Tourisme-aviation.
Condor, la compagnie aérienne allemande spécialisée dans le voyage loisirs, a lancé un vol supplémentaire « non-stop » entre Munich et la ville côtière kényane Mombasa, rapporte « Business Daily », soulignant que le transporteur assure déjà un vol direct de Francfort à l’aéroport international Moi deux fois par semaine, le lundi et le vendredi, avant d’atteindre Zanzibar.
Le gestionnaire intérimaire à l’aéroport international Moi de Mombasa, Danson Mwangi, cité par le journal, estime que les nouveaux vols de mercredi vontººstimuler le secteur du tourisme du pays.
« L’aéroport international Moi constitue un excellent point d’entrée pour les villes côtières du Kenya et de la région est-africaine », a-t-il dit à l’occasion de l’accueil du vol inaugural par la Kenya Airports Authority et l’Office du tourisme, poursuit la publication.

Kenya-AfEst-marché.
Le vice-président kényan William Ruto a appelé la communauté d’affaires de l’Afrique de l’Est à envisager la création d’un marché commun dans la région.
« Nous devrions avoir un marché commun qui réunisse les six pays » de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) -Kenya, Tanzanie, Ouganda, Burundi, Rwanda et Sud-Soudan-, a-t-il dit, mardi, devant les membres du Conseil des affaires d’Afrique de l’Est (EABC), un organe du secteur privé de l’EAC.

Kenya-UE-Brexit.
Le gouverneur de la Banque centrale du Kenya, Patrick Njoroge, cité par « Business Daily », craint que son pays serait « sentir l’onde de choc » aux côtés d’autres économies mondiales alors que les britanniques votent jeudi pour décider si leur pays doit se maintenir ou non dans l’Union Européenne.ººLe Kenya est particulièrement considérée comme « vulnérable » au risque de « perte possible du commerce, la pression sur le taux de change et les sorties de capitaux » si le Royaume-Unis devrait quitter l’UE, estime-t-on.
Les Pays-Bas et le Royaume-Uni sont les deux plus grandes destinations d’exportation du Kenya. Pour le premier trimestre de en cours, les deux Etats de l’UE ont représenté ensemble 18,3 pc (22,7 milliards de shillings) du total des exportations kényanes se chiffrant à 123,9 milliards de shillings (1 dollar = environ 101 shillings », indique-t-on de même source.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara