Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 23 Mai à 11:11

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines



Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du lundi 23 mai :



Sénégal-Agriculture-Coton

La Société sénégalaise de développement des fibres du textiles (SODEFITEX) s'est fixée comme objectif d’emblaver une superficie de 30.000 hectares pour la campagne cotonnière 2016-2017, annoncé son directeur Ahmed Bachir Diop.

M.Diop qui s’exprimait samedi à Dabo, dans la région de Kolda (sud) à l’occasion de la présentation des résultats de la campagne précédente, a émis le souhait de faire de la SODEFITEX à l’horizon 2020, '’une agro-industrie diversifiée, rentable, verte et innovatrice, stimulant les changements économiques et sociaux positifs vers une ruralité attrayante’’.

Sénégal-Maurice

Le Sénégal et l’Ile Maurice ont créé la «Société des Infrastructures d'Affaires Atlantic» (Siaa Sa) dont la tâche est de réaliser le projet de la Zone économique spéciale et du Cargo Village à Diass, près du site du nouvel aéroport international Blaise Diagne de Dakar, a rapporté l’agence de presse « PANA », citant des sources officielles, dans la capitale mauricienne.

L'Etat mauricien, à travers le Mauritius-Africa Fund, est l'actionnaire majoritaire de la Siaa pendant les vingt prochaines années selon les modalités du Pacte d'Actionnaires alors que l'Etat sénégalais est représenté par le Fonsis (Fonds souverain des Investissements stratégiques), selon un communiqué du ministère mauricien des Finances cité par l’agence.

Le communiqué a rappelé l'accord-cadre signé en juillet 2015 par Maurice et le Sénégal qui prévoit une coopération économique, financière et technique à la fois élargie et approfondie entre les deux pays.

Côte d’Ivoire-République Dominicaine-Cacao.

La Côte d’Ivoire prend part depuis dimanche au premier forum des producteurs de Cacao, placé sous l’égide de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO), occasion de mettre en lumière son leadership dans ce domaine.

Cette rencontre précédera la 3ème Conférence Mondiale sur le Cacao (WCC3) et verra la participation de plusieurs centaines de producteurs de cacao en provenance de l’Afrique, de l’Asie, de l’Amérique Latine et des Caraïbes.

Côte d’Ivoire-Femmes-Autonomisation. La présidente du Mouvement pour l’Indépendance et l’Epanouissement de la Femme (MIEF), Mme Sanogo Aïssata, a souligné samedi dernier à Dabou que les conditions de l’entrepreneuriat féminin s’améliorent au fil des ans et qu’il appartient aux femmes de se lancer sur cette voie.

Le MIEF, porté sur les fonts baptismaux le 22 février 2013, compte 45 membres et se donne pour mission de contribuer à l’autonomisation de la gent féminine en initiant des séances de sensibilisation, des formations et en créant des activités rémunératrices à leur profit.

Côte d’Ivoire-Coton-Production.

Le DG de la Compagnie Ivoirienne pour le Développement du Textile (CIDT), Coulibaly Mamadou, a effectué récemment une mission à Séguéla afin de sensibiliser les producteurs de coton de la région à propos de la campagne 2016-2017.

Pour la campagne qui s’ouvre, la Compagnie compte exploiter 10 000 ha, a-t-il fait savoir, notant que ‘’déjà 8700 ha sont recensés’’,

Mali-Agriculture.

La 1ère session du Comité d’orientation et de pilotage du Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS), s’est tenue récemment à Bamako, moins d’un mois après le lancement national du projet.

Le PRAPS est une émanation de la Déclaration de Nouakchott élaborée au forum de haut niveau sur le pastoralisme organisé en Mauritanie en octobre 2013. Cette réunion était placée sous l’égide de la Banque mondiale, du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), des organisations d’intégration régionale comme la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et de l’Union économique monétaire de l’Afrique de l’ouest (UEMOA).

Les représentants des pays bénéficiaires comme le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad ont pris part à ces assises.

Le PRAPS entend, dans les 6 pays bénéficiaires, sécuriser les modes d’existence et les moyens de production des populations pastorales et accroître le produit brut des activités d’élevage d’au moins 30pc dans les pays concernés au cours des 5 prochaines années afin d’augmenter significativement les revenus des pasteurs à un horizon de 5 à 10 ans. 

Kenya-changes-réserves.

La Banque centrale du Kenya (CBK) a vu ses réserves de change diminuer à 7,662 millions de dollars (1 dollar = environ 101 shillings), à la date du 19 mai courant, contre 7,899 millions USD une semaine auparavant, selon les chiffres du régulateur. 

Le niveau actuel de ces réserves peut financer 4,99 mois d'importations, ajoute la même source.

Kenya-ONU-UNEA-Environnement.

Les travaux de la deuxième session de l'Assemblée des Nations unies pour l'environnement (UNEA-2) débutent ce lundi au siège de l'ONU à Nairobi, sous le thème général "La réalisation de la dimension environnementale de l'Agenda 2030 pour le développement durable".

Lors de cette rencontre (23-27 mai), les participants, dont de hautes personnalités et plus de 2.000 délégués, devront annoncer leurs engagements et lancer de nouvelles initiatives pour relever les défis environnementaux cruciaux auxquels le monde d'aujourd’hui est confronté.

Kenya-ONU-pollution-air.

La coordinatrice du Programme des Nations Unies pour l'environnement et la santé, Fanny Demassieux, a appelé, samedi à Nairobi, à mettre en place des mesures pour éviter sept millions de décès annuels causés par une mauvaise qualité de l'air.

"Nous devons commencer à lier l'environnement à la santé en veillant à ce que les populations qui n'ont pas accès à la technologie de cuisson moderne les acquièrent, pour les aider à réduire les décès causés par la cuisson à l'intérieur", a-t-elle indiqué lors d'une réunion destinée à encourager les réflexions sur l'importance de la lutte contre la pauvreté, la pollution atmosphérique et le changement climatique, à la veille de la 2è session de l'Assemblée nationale de l'environnement de l'ONU (23-27 mai).

La responsable a ainsi appelé les pays en développement à mettre l'accent sur la gestion de la pollution atmosphérique provenant des industries, de la circulation et de la cuisine à l'intérieur où la plupart des gens utilisent encore le bois. 

Selon le rapport 2015 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de décès d'enfants de moins de cinq ans en Afrique sub-saharienne est beaucoup plus élevé que dans d'autres régions. Et les décès sont causés principalement par la pollution de l'air intérieur qui est responsable de 600.000 décès prématurés chaque année dans la région.

Gabon-Jeunesse-Entreprenariat.

Quelque 439 porteurs de projets au Gabon se sont inscrits à la 2è édition du concours '’Grand prix de l'excellence’’ qui promeut l’entreprenariat jeune, soit 35 pc de plus que la première édition en 2014, annonce l’association JA Gabon, organisatrice de l’événement.

Débuté le 22 janvier, le Grand prix de l’excellence 2016 s’achève le 24 juin prochain. Il a pour objectif d’encourager l’innovation et l’entreprenariat des jeunes au Gabon.

Gabon-Finances-Emprunts.

Le gouvernement gabonais vient d’adopter quatre projets de loi autorisant l’Etat à contracter des emprunts auprès de la Banque pour la reconstruction et le développement (Bird).

Le premier projet de loi concerne un emprunt de 57,7 millions d’euros (près de 38 milliards de FCFA), destiné à la fourniture en électricité et en eau potable dans les zones rurales du pays, alors que le second concerne un emprunter de 94,5 millions d’euros (environ 62 milliards de FCFA) aux fins de financer l’extension de l’offre et l’amélioration de la qualité des établissements de formation techniques et professionnels.

AfSud-Exports.

Les exportations sud-africaines ont enregistré une hausse de l’ordre de 6,2 pc en avril dernier par rapport au même mois de 2015, selon des chiffres rendus publics par Transnet National Ports Authority.

Il s’agit de la première hausse des exportations mensuelles du pays depuis le début de l’année encours.

Les mois de janvier, février et mars avaient enregistré des baisses de 12,2, 15,7 et 11,7 pc respectivement.

AfSud-Industrie-Automobile

Les ventes de véhicules neufs ont enregistré une baisse de 10,5 pc en mars dernier contre une hausse de 5,61 pc pour les véhicules d’occasion durant le mois d’avril dernier, indique l’agence sud-africaine des statistiques, Statistics SA (officielle).

Ces ventes avaient atteint un niveau record en mars 2015 lors que la banque centrale sud-africaine avait abaissé son taux d’intérêt directeur.

Pour le mois de mars dernier, ces ventes ont totalisé 13,87 milliards de rands contre 15,75 milliards en mars 2015. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara