Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Samedi 6 Décembre à 11:29

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 6 décembre 2014



Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du samedi 6 décembre :.



Sénégal-Transports

L'Etat du Sénégal va procéder au redressement de la compagnie Sénégal Airlines, "le plus rapidement possible", a assuré le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Abdoulaye Diouf Sarr, à Dakar.

"Nous avons l'espoir que la compagnie peut être redressée. Elle sera redressée le plus rapidement possible", a affirmé M. Sarr devant les députés lors de l'examen du projet de budget 2015 de son ministère.

Sénégal-Economie

L'Etat du Sénégal va investir 17 milliards de FCFA (289 MDH) pour la promotion du tourisme à Saint-Louis, a annoncé le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Abdoulaye Diouf Sarr.

"On a 17 milliards de FCFA que l'on met dans la politique de développement touristique de Saint-Louis. Ce programme est en cours pour la promotion du tourisme dans le nord et particulièrement à Saint-Louis", a-t-il dit à l'Assemblée nationale soulignant que "la Grande-Côte ne doit pas être abandonnée et doit être intégrée dans toute la politique qui consiste à développer le tourisme dans le nord".

Kenya-Inflation

Le taux d'inflation au Kenya est passé de 6,60 en octobre 2014 à 6,09 pc en novembre dernier, Selon les données du Bureau kényan des statistiques.

Il s'agit de la troisième baisse consécutive de l'inflation après avoir grimpé à 8,36 pc en août dernier, a relevé la même source dans son dernier bulletin, expliquant que cette performance résulte essentiellement de la baisse des prix des produits alimentaires et pétroliers.

Kenya-Industrie-Sucre

La commission parlementaire des finances a approuvé récemment le projet de privatisation des cinq sucreries étatiques Miwani, Nzoia, Chemelil, Sony et Muhoroni.

Dans son rapport soumis à l'Assemblée nationale, la commission soutient que seule la privatisation de ces entreprises pourrait relancer le secteur du sucre au Kenya, soulignant la nécessité d'accélérer le processus pour éviter un effondrement éminent de ces usines. 

Côte d'Ivoire-France- Investissements

Le 1er ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a annoncé qu'une mission des chefs d'entreprises, membres du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), devra se rendre en Côte d'Ivoire, dans le courant du 1er semestre 2015.

Le PM qui vient d'effectuer une visite en France, a fait savoir que la rencontre avec le patronat français a permis d'entretenir les hommes d'affaires français sur les potentialités et opportunités d'investissement qu'offrent la Côte d'Ivoire dans les secteurs, notamment de l'agroalimentaire, de l'énergie et des infrastructures.

Côte d'Ivoire-Routes

Au regard de la densité du réseau routier ivoirien, d'un linéaire de plus de 82.000 km de routes, plus de 2750 milliards de francs CFA (1 euro = de 656 FCFA) sont nécessaires pour rendre plus de 70 pc des routes dans un état de bon à moyen, selon le DG du Fonds d'Entretien Routier (FER).

Le responsable qui s'exprimait lors d'un séminaire tenu récemment à Yamoussoukro, a relevé que le contexte économique et politique requiert du FER d'adopter des réflexes nouveaux avec une vision nouvelle à même d'orienter des actions capables de déployer des routes en état de praticabilité appréciable de tous.

Côte d'Ivoire-Entrepreneuriat-Enseignement

La Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI) vient d'annoncer, dans le cadre de la promotion de l'employabilité, l'ouverture très prochaine, d'un Master 2 de création d'entreprises, avec la collaboration de l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Cette filière sera co-animée avec l'Université de Cocody, et des études portent en ce moment sur la possibilité d'immersion des professeurs qui le désireraient, dans leurs entreprises et laboratoires de recherches afin d'assurer l'alliance féconde entre la théorie et la pratique.

Afrique-Cacao-Banque-Partenariat

L'Organisation internationale du cacao (ICCO) et la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), ont signé, récemment, au Caire, un protocole d'accord historique visant à stimuler le développement du secteur du cacao en Afrique, et de promouvoir la compétitivité à long terme des petits producteurs de cacao.

Aux termes de cet accord de partenariat, l'ICCO et Afreximbank ont convenu d'œuvrer ensemble pour développer des activités liées au cacao, notamment le financement sécurisé ainsi que l'élaboration et la mise en œuvre des projets.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus