Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - publié le Jeudi 10 Novembre à 10:16

Bulletin de l’écologie en Afrique



Dakar – Voici le bulletin quotidien de l’écologie en Afrique pour la journée du 10 novembre 2016 :



Bulletin de l’écologie en Afrique
Gabon :

-- Environ 20 % des émissions de gaz à effet de serre sont dus à la déforestation et à la dégradation des terres, a indiqué le directeur général de l'Agence gabonaise d'études et d'observations spatiales (AGEOS), Tanguy Gahouma Bekale.

Animant une conférence mardi à Marrakech sur ‘’L'observation par satellite du couvert forestier du Bassin du Congo’’, dans le cadre de la COP22 qui se poursuit jusqu’au 18 novembre dans la cité ocre, M. Bekale, cité par des médias locaux, a mis l’accent, pour une gestion durable des écosystèmes, sur la nécessité du suivi de l'environnement et de l'aménagement des territoires.

Tanzanie :

-- Les autorités tanzaniennes ont annoncé récemment avoir interdit les importations de pousses de bananiers en provenance du Mozambique, après le déclenchement d’une épidémie de maladie de "Panama" dans la partie australe du continent, ont rapporté des médias locaux.

Tous les points d’entrée de la Tanzanie sont sous surveillance afin de s’assurer que les pousses de bananiers issus du Mozambique n’entrent pas dans le pays, ont indiqué les autorités tanzaniennes, estimant qu’une apparition de la maladie de "Panama" constituerait en effet un problème sérieux dans un contexte ou des millions de petits producteurs se nourrissent de ce fruit et en dépendent comme source de revenus. 

Burkina Faso :

-- Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays, notamment africains et du G77, a activement participé aux travaux préparatoires des négociations sur le climat, indique l’Agence d’information burkinabè (AIB). ‘’Les pays les moins avancés, le Groupe africain et le Groupe des 77 (G77) qui est notre instance suprême, ont eu droit, chacun, à deux jours pour se préparer», a expliqué l’un des négociateurs du Burkina à la COP22, Idrissa Semdé, du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, rapporte l’AIB. Selon M. Semdé, les négociations avancent bien et les représentants burkinabè ont pris part la semaine passée à des réunions préparatoires des différents sous-groupes.

Niger :

-- Le président du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC), Moussa Moumouni Djermakoye, qui prend part, du 7 au 18 novembre aux travaux de la CO 22, animera, avec d'autres présidents de Conseils Sociaux et Culturels, un panel sur les contributions des Conseils dans l'accompagnement des institutions de leurs pays respectifs pour la mise en œuvre de l'Accord de Paris sur le changement climatique, rapporte la presse locale. Au Niger, ajoute la même source, c'est une véritable lutte déterminée que les autorités compétentes mènent contre les changements climatiques et leurs effets. D'ores et déjà, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d'action Lima-Paris, le Niger a entrepris d'importants efforts dont l'élaboration de la Contribution Déterminée au Niveau National (CDN).

Mali : 

-- Le braconnage connait depuis plusieurs mois une inquiétante progression dans la région de Gourma (nord du Mali) où vivent de nombreux éléphants, selon la mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (Minusma). 

Les éléphants qui vivent dans cette zone sont estimés à près de 400 têtes et ils ont réussi à s’adapter aux difficiles conditions du désert, mais aujourd’hui leur existante est menacée par le braconnage. 

Plus de 100 pachydermes ont été tués pour leurs ivoires durant l’occupation des régions du septentrion par les groupes armés. Ainsi, d’après des statistiques officielles, pour la seule zone du Gourma, la population d’éléphants est passée de près de 400 spécimens en 2011 à quelque 300 en 2015.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara