Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 7 Novembre à 14:12

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 7 novembre 2016



​Dakar - Voici le bulletin écologique de l'Afrique pour la journée du lundi 7 novembre:



Côte d'Ivoire :

-- '’Cocody, puits de carbone d’Abidjan’’, est l’intitulé de l’ensemble des projets qui seront présentés par les autorités de la commune de Cocody, conduites par le maire N’’goan Aka Mathias, et leur partenaire Earth Right Institute (ERI), conduit par son directeur exécutif Afrique, Dramane Touré Nablé, au Sommet de la COP 22 qui s’ouvre ce lundi 7 novembre à Marrakech. Cet engagement de la mairie de Cocody répond à la volonté du président ivoirien, Alassane Ouattara, et de son gouvernement de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la Côte d’Ivoire de 28 pc d’ici à 2030 et de porter la part d’énergies renouvelables dans le mix électrique à 16 pc. L’objectif visé par ce projet communal, est de réduire les émissions de la commune à 70 pc en 2030, prévenir les catastrophes climatiques, combattre l’insalubrité et l’insécurité, créer des milliers d’emplois verts et bleus et assurer une durabilité forte, selon les initiateurs de ce projet. -- Un projet de création des réserves naturelles volontaires vient d’être lancé par le gouvernement ivoirien, en vue d’impliquer directement les collectivités et les personnes de droit privé dans la protection et la conservation de la diversité biologique du pays. A cette occasion, la ville de Bouaké a abrité un atelier de travail à l’effet de faire la promotion des réserves naturelles volontaires en Côte d’Ivoire, outre une tournée de sensibilisation, dans l’optique de contribuer à l’agrandissement du réseau des aires protégées en Côte d’Ivoire, qui n’occupent que 6,5 pc du territoire national pour un objectif d’au moins 12 pc.

Kenya :

-- La production agricole au Kenya est susceptible de chuter durant les prochains mois en raison de la pénurie et des perturbations des précipitations dans plusieurs régions du pays, selon une enquête mensuelle réalisée par "Stanbic Bank", dont les conclusions ont été relayées par la presse locale. La sécheresse a sérieusement touché différents comtés notamment ceux de Bungoma, Busia, Elgeyo Marakwet, Kakamega, Nakuru, Nandi, Narok, Trans Nzoia, Uasin Gishu et Migori, ce qui a impacté la situation alimentaire dans ces régions, indique l’enquête.

Gabon :

-- L'aéroport international Léon-Mba de Libreville a été honoré récemment à Maputo (Mozambique) pour ses efforts en vue d'inscrire ses différentes activités dans une démarche durable et respectueuse de l'environnement, en recevant le certificat niveau 2 du programme Airport carbon accréditation (ACA) développé par le prestigieux Airport council international (ACI). Il s’agit d’une ‘’reconnaissance internationale qui souligne nos efforts en matière de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre’’, se félicitent les responsables gabonais, faisant savoir que la récompense de Maputo place l'Aéroport de Libreville au deuxième rang africain, après celui d'Abidjan.

Burkina Faso :

-- Les agences de l'eau du Burkina Faso et du Royaume des Pays-Bas ont procédé, récemment à Ouagadougou, à une signature de partenariat marquant le lancement officiel du projet Faso Koom qui vise à consolider la gestion intégrée des ressources en eau au Burkina Faso. Couvrant la période 2016-2019 pour un coût global de 600.000 euros, le projet Faso Koom se décline en huit axes. Pour la partie burkinabè, la mise en œuvre de ce projet va contribuer à accélérer la croissance économique, à combattre la pauvreté et à assurer la sécurité alimentaire de la population du Burkina Faso à travers une gouvernance durable et solide des ressources en eau. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara