Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Samedi 12 Juillet à 10:41

Bulletin d'informations économiques africaines



Rabat - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du samedi 12 juillet 2014 :



SENEGAL-UEMOA-FINANCES

Un montant global de 1400 milliards FCFA a été levé sur les marchés financiers par les pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) durant le premier semestre de 2014.

La Côte d'Ivoire et le Sénégal ont été les principaux acteurs souverains du marché financier régional avec respectivement 642 milliards et 172 milliards FCFA mobilisés durant le premier semestre de l'année en cours.

SENEGAL-COMMERCE-BETAIL

Le commerce de bétail en Afrique de l'Ouest génère chaque année 130 milliards FCFA, a affirmé le coordonnateur du Programme régional d'appui aux marchés du Comité interétatique de lutte contre la sécheresse au sahel (CILSS), Moussa Cissé.

S'exprimant lors d'une réunion tenue dernièrement à Dakar sur les flux des produits agricoles et d'élevage, et la facilitation des transports sur les corridors Mali-Sénégal-Guinée Bissau, il a indiqué qu'en dépit de nombreuses entraves à la libre circulation des biens et des personnes entre les pays ouest africains, le commerce de bétail dans la sous-région génère 130 milliards FCFA par an.

SENEGAL-TELECOMS-OBSERVATOIRE

Un observatoire destiné à mesurer la qualité des services fournis par les opérateurs de télécommunications sera mis en place au Sénégal dans les prochains mois par l'Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).

Cette initiative vise à améliorer les prestations présentées aux usagers, a indiqué le directeur général de l'ARTP, Abdou Karim Sall, notant qu'une étude comparative sera réalisée pour évaluer les données collectées par l'ARTP et celles transmises par les opérateurs de télécommunications.

COTE D'IVOIRE-PORTS

La Banque atlantique (filiale d'Atlantic Business international), la Société générale de banques en Côte d'Ivoire (SGBCI) et la Banque africaine d'import-export (Afreximbank) ont mobilisé près de 200 millions d'euros (131 milliards FCFA) pour lancer un second terminal à conteneurs au port autonome d'Abidjan, a annoncé vendredi un porte-parole de la banque atlantique.

Selon les médias locaux, ce marché du nouveau terminal à conteneurs, attribué à un groupe dirigé par Bolloré France l'année dernière, devrait renforcer la capacité de l'un des ports les plus actifs du continent, une porte d'entrée vers le nord pour les pays sans littoral et un point de transit pour les partenaires du plus grand producteur mondial de cacao.

COTE D'IVOIRE-CANADA-AGRICULTURE

Le gouvernement canadien va décaisser plus de 40 millions de FCFA pour subventionner le développement de l'élevage en Côte d'Ivoire, selon une source officielle.

Une convention a été signée dernièrement entre le ministère ivoirien des Ressources animales et halieutiques et l'ONG Helen Keller International (HKI) portant sur une subvention d'un montant de 40.834.963 FCFA, financée par le ministère canadien des Affaires étrangères, du commerce et du développement, a précisé la même source, ajoutant que cette phase-pilote s'inscrit dans le cadre du volet Elevage du projet "Agriculture familiale pour la nutrition et l'équité du genre", élaborée par l'ONG HKI.

COTE D'IVOIRE-DIASPORA-DEVELOPPEMENT

Le gouvernement ivoirien envisage d'accroître la part des Ivoiriens résidant à l'étranger dans la richesse nationale, pour passer d'environ 3 pc à 10 pc dans quelques années, selon le ministre de l'intégration Africaine et des Ivoiriens de l'extérieur.

Dans une déclaration jeudi à la veille de l'organisation de la 3ème édition des Journées de la diaspora ivoirienne, le Directeur général des Ivoiriens de l'Extérieur, Issiaka Konaté a souligné que le gouvernement est en passe de doter la Côte d'Ivoire d'une véritable politique de la diaspora, en aidant les Ivoiriens émigrés à mieux s'organiser pour participer au développement de leur pays, tout en sécurisant leurs investissements.

KENYA-GEOTHERMIE

La banque allemande de développement (KfW) a signé avec le gouvernement kenyan un accord d'une valeur de 6,6 milliards de shillings (80 millions d'euros) pour le financement de projets d'énergie géothermique dans le pays, a indiqué samedi le Secrétaire général du Trésor, Henry Rotich.

Ce nouveau financement viendra appuyer les efforts du gouvernement pour diversifier les sources d'énergie qui a, jusqu'ici, été tirée principalement par l'énergie hydraulique, a déclaré Rotich, précisant que le gouvernement espère produire 200 MW d'électricité à partir du bloc Bogoria-Silali d'ici fin 2016.

Un taux d'intérêt de 1,75 pc sera fixé à l'emprunt qui dispose d'un délai de grâce de cinq ans et d'une période de remboursement de 10 ans.

KENYA-INDUSTRIE-CUIR

Le gouvernement kenyan a mis en place un nouveau plan pour développer l'industrie du cuir qui contribue à hauteur de 5,5 milliards de shillings (630 millions de dollars) au produit intérieur brut du Kenya, a déclaré le ministre de l'Industrialisation, Adan Mohamed.

"Avec la croissance de la demande mondiale du cuir, qui est maintenant estimée à plus de 60 milliards de dollars, nous devons travailler dur pour prendre une part du gâteau", a-t-il dit, notant qu'un groupe de travail a aussi été nommé pour partager les expériences sur la façon dont ce secteur porteur peut être développé de façon durable pour créer des emplois et favoriser la croissance économique.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara