Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Mercredi 14 Septembre à 11:49

Bulletin d'actualité économique européenne



Bruxelles - La banque ING Belgique serait sur le point d'annoncer une restructuration, écrit mardi la presse économique.



Une partie des agences ING seront privatisées et la possibilité d'intégrer Record Bank est envisagée. Une décision serait attendue début octobre.

Lors de la publication des derniers résultats semestriels de la banque, le PDG Rik Vandenberghe avait admis que les marges bénéficiaires étaient sous pression.

ING Belgique emploie actuellement 9.000 travailleurs.

.- La fédération belge de l'industrie technologique Agoria a estimé que 4.000 à 5.000 postes se trouvent dans une situation délicate au sein de l'industrie wallonne. 

Une cinquantaine d'entreprises wallonnes, principalement des PME, présentent de nombreux points de vulnérabilité, selon Agoria qui souligne néanmoins que 600 nouvelles entreprises ont émergé en Wallonie depuis vingt ans. Quant à la création de valeur ajoutée, celle-ci a progressé de 20pc ces vingt dernières années. 

.- Le groupe d'assurances P&V a annoncé mardi un projet de transformation pour les quatre années à venir qui prévoit notamment la suppression de 300 postes à temps plein d'ici 2020, rapporte la presse belge. 

P&V, qui employait 1.738 collaborateurs en juin dernier, assure toutefois n'envisager aucun licenciement collectif mais compte atteindre ce résultat ‘’par le biais des départs naturels, de la mobilité interne et de régimes de fin de carrière’’.

P&V n'en reste pas moins une entreprise ‘’financièrement saine’’, comme le confirment ses résultats 2015 qui l'ont vu progresser tant au niveau de ses encaissements que de son bénéfice net. Le volume des primes est ainsi passé de 1,517 milliard en 2014 à 1,573 milliard d'euros l'an dernier. Son bénéfice net, lui, a atteint 184 millions d'euros, contre 151 millions d'euros en 2014.

.- Lisbonne - Environ 49pc des entreprises au Portugal prévoient d’augmenter leurs effectifs cette année, poursuivant une tendance à la hausse observée depuis 2015, a révélé une étude réalisée par le consultant Mercer dont les résultats ont été publiés mercredi.

44pc des entreprises interrogées ont l'intention de maintenir le nombre d'employés et 7 pc seulement admettent réduire leurs équipes, poursuit la même étude intitulée ‘’Total Compensation Portugal 2016’’.

.- La production de voitures au Portugal connaîtrait une croissance de 40pc entre 2015 et 2019 grâce à de nouveaux modèles annoncés par les principaux fabricants, a estimé l'Association des Fabricants de l'industrie automobile (AFIA).

L'association prévoit ainsi ‘’une croissance substantielle de la production automobile d'environ 150.000 unités en 2015 à plus de 210.000 en 2019’’, grâce à de nouveaux modèles qui seront développés par Volkswagen et Peugeot/Citroën, indique-t-on dans un communiqué.

‘’Bien que les ventes de composants pour voitures produits au Portugal représentent à peine 16pc de notre activité de fabrication de composants, l’augmentation de la production de voitures au Portugal constituera sans aucun doute un potentiel de croissance important’’, a souligné l’AFIA.

Et de rappeler que quelque 90pc des composants fabriqués au Portugal sont destinés à l'Europe, bénéficiant ainsi de l'augmentation de la production de véhicules en Europe prévue pour les trois prochaines années.

.- Madrid - Le ministre espagnol de l’Economie, Luis de Guindos, a mis en garde contre une éventuelle amende de 5 milliards d’euros qui pourrait être infligée à l’Espagne par l’Union européenne si Madrid ne met pas en place avant le 15 octobre des mesures de correction du déficit public. Cette amende, qui correspond à 0,5pc du PIB, sanctionnera de fait la situation de blocage politique qui empêche la formation d’un gouvernement et prolonge le mandat du gouvernement actuel, qui expédie les affaires courantes sans être habilité à élaborer un vrai budget ou des mesures contre le déficit.

L’Espagne doit notifier à Bruxelles avant le 15 octobre les objectifs de dépenses et d’investissement et les mesures visant à répondre aux engagements en matière de déficit, fixés à 4,6pc du PIB cette année, 3,1pc en 2017 et 2,2pc en 2018, a souligné le ministre.

.- Le conseil d’administration du Banco Popular espagnol a approuvé mardi un nouvel organigramme de l’entité, incluant la création de quatre directions générales, avec pour objectif d’augmenter la rentabilité de la banque et améliorer l’évolution de son action en bourse.

Le plan de restructuration est centré sur l’augmentation des investissements, l’optimisation des coûts et la réduction du volume des actifs non rentables, a indiqué la banque dans un communiqué.

Le nouvel organigramme comporte quatre nouvelles directions générales, notamment celle de la transformation digitale, visant à accélérer le processus de numérisation des opérations, et celle de la gestion immobilière et la transformation des actifs, qui sera gérée de façon indépendante du reste de l’entité.

.- Londres - La Bourse de Londres a terminé en baisse de 0,53pc mardi, incapable de rebondir après deux séances difficiles et toujours dans le flou concernant l'avenir de la politique monétaire américaine.

A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a perdu 35,27 points à 6.665,63 points.

Le FTSE-100 n'a pas pu tirer profit de la baisse de la livre alors que l'inflation britannique a été plus faible que prévu en se stabilisant à 0,6pc en août sur un an.

.- Veolia UK vient de remporter un contrat d’un montant d’un milliard de livres et d’une durée de 30 ans auprès des autorités du Hertfordshire renforçant ainsi son partenariat avec ce comté situé au nord de Londres. 

La solution de gestion des déchets résiduels, proposée par Veolia, va permettre de conjuguer recyclage et récupération d’énergie.

Elle devra générer jusqu'à 33,5 mégawatts (MW) à partir des 350.000 tonnes potentielles de déchets résiduels de type qui ne peuvent être ni réutilisés, ni recyclés, ni compostés.

Les travaux de construction de l'installation de récupération d'énergie devraient démarrer en 2017, pour une mise en route opérationnelle en 2020.

.- Les prix à la consommation britannique ont augmenté de 0,3pc en août, rebondissant après le repli de 0,1pc du mois précédent.

En glissement annuel, l'indice CPI affiche une hausse de 0,6pc, comme au mois précédent. Le consensus tablait respectivement sur une hausse de 0,4pc et 0,7pc. 

L'indice CPI core progresse pour sa part de 1,3 pc sur un an, stable par rapport au mois de juillet. 

.- Paris - Le ministre des Affaires étrangères et du Développement international Jean-Marc Ayrault a annoncé, mardi à l'issue du deuxième comité d'urgence économique dédié au tourisme, le déblocage de 10 millions d'euros supplémentaires pour la promotion du secteur ébranlé par les retombées des attaques terroristes. La France est la première destination touristique mondiale, et le secteur du tourisme représente 7pc du PIB de la France et 2 millions d'emplois directs et indirects. L'ambition du gouvernement est d'attirer 100 millions de touristes étrangers par an dès 2020, contre 84,5 millions en 2015.

.- Le groupe de luxe français Hermès a dégagé au premier semestre un bénéfice net en hausse de 13pc et supérieur aux attentes, à 545,4 millions d'euros, et a confirmé mercredi ses objectifs de croissance annuelle des ventes.

‘’La rentabilité opérationnelle devrait être légèrement supérieure à celle de l'année 2015 compte tenu de l'impact favorable des couvertures de change contractées l'année dernière’’, souligne le groupe dans un communiqué.

.- Le trafic de Paris Aéroport a été en baisse de 1,6pc en août dernier par rapport au mois d'août 2015 avec 9,5 millions de passagers accueillis, dont 6,5 millions à Paris-Charles de Gaulle (- 2,4pc) et 3 millions à Paris-Orly (+ 0,3pc). 

Selon les résultats mensuels, le trafic international (hors Europe) est en recul (- 2,5pc) du fait de la baisse sur les faisceaux suivants : Asie-Pacifique (- 11,5pc), Moyen-Orient (- 5,5pc) et Amérique du Nord (- 1,8pc). Le trafic est stable (0pc) sur le faisceau Afrique et en croissance sur les faisceaux DOM-COM (+ 3,5pc) et Amérique Latine (+2,3pc). Le trafic Europe (hors France) est en légère diminution (- 0,3pc) et une baisse a également été relevée au niveau du trafic France (- 2,5pc).

.- Selon le baromètre Cofidis/CSA publié mardi, près de 20pc des Français reconnaissent finir leurs mois dans le rouge, précisant qu'il manquerait 464 euros, en moyenne, aux Français pour ‘’vivre confortablement’’. Une somme qui a peu évolué par rapport à l'année dernière, affichant une très légère baisse de trois euros (467 euros en 2015). 

Pas moins d'un Français sur quatre (26pc) n'arrive pas à ‘’boucler les fins de mois’’. Selon cette étude, 20pc des ménages se disent contraints, chaque mois, de ‘’puiser dans leurs réserves’’ et 6pc de ‘’creuser plus dangereusement leur endettement’’. 

.- Genève - Le principal institut suisse de prévision Bakbasel a révisé mardi à la hausse ses projections de croissance économique en 2016, en tablant désormais sur une hausse de 1,6 pc du PIB contre 1 pc prévu en juillet. 

Le PIB devrait connaître une accélération de 1,7pc contre 1,5pc anticipé précédemment, indique le think tank dans un communiqué, ajoutant qu’en 2018, la progression devrait se chiffrer à 2pc.

Cette révision à la hausse s'explique essentiellement, selon Bakbasel, par une forte croissance économique au premier semestre. ‘’Les exportations en particulier ont connu un développement meilleur qu'attendu’’, souligne l’institut bâlois.

-. Le marché de l'emploi a stagné durant l'été et les employeurs restent sur la réserve pour le prochain trimestre, a indiqué Herbert Beuchat, directeur de Manpower Suisse, cité mardi dans un communiqué.

‘’Cette relative stabilité des perspectives d'emploi est probablement aussi influencée par le vote en faveur du Brexit qui renforce les incertitudes politiques et le risque d'une nouvelle appréciation du franc’’, a expliqué M. Beuchat à l’occasion de la publication des prévisions de Manpower sur l’emploi.

Les intentions d’embauche en Suisse devraient rester stables au cours des trois prochains mois. Plus de neuf employeurs sur dix n’envisagent ainsi aucun changement dans leurs effectifs au 4è trimestre 2016, selon le baromètre de Manpower. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus