Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Vendredi 15 Juillet à 12:04

Bulletin d’actualité économique européenne



Bruxelles - Les entreprises belges ont transféré environ 275 milliards d'euros vers des paradis fiscaux en 2014, rapporte vendredi la presse économique.



Le Luxembourg est le plus grand bénéficiaire de ce phénomène avec 62,6 milliards d'euros. Pas moins de 1.614 contribuables ont signalé au fisc qu'ils avaient, ensemble, fait passer 274,7 milliards d'euros vers des paradis fiscaux, ressort-il d'une réponse du ministre des Finances Johan Van Overtveldt à une question parlementaire.

D'après une loi datant de 2010, les entreprises transférant plus de 100.000 euros vers un paradis fiscal sont tenues de prévenir le fisc. Il n'est en effet pas illégal de réaliser des transactions financières avec de tels pays. 

.- La Commission européenne a proposé des modifications aux règlements sur les fonds de capital-risque européens (EuVECA) et sur les fonds d’entrepreneuriat social européens (EuSEF), marquant ainsi une nouvelle étape vers la création de l’union des marchés des capitaux.

La proposition présentée aujourd'hui vise à encourager les investissements dans le capital-risque et les projets à vocation sociale et à ce qu'il soit plus facile pour les investisseurs de financer des petites et moyennes entreprises innovantes. En particulier, la Commission propose d’ouvrir la gestion de fonds EuVECA et EuSEF aux gestionnaires de toutes tailles, et d’élargir l’éventail des entreprises susceptibles de bénéficier de ces investissements. Elle entend aussi rendre la commercialisation transfrontière de fonds EuVECA et EuSEF moins coûteuse et plus aisée en interdisant explicitement le prélèvement de frais par les États membres et en simplifiant les procédures d'enregistrement.

.- Plus de 2,55 millions de déclarations fiscales ont déjà été introduites via Tax-on-web pour l'exercice d'imposition 2016. ‘’Les contribuables ont deux mois et demi pour remplir leur déclaration, mais beaucoup attendent la dernière minute’’, souligne Francis Adyns, porte-parole du Service public fédéral. 

Comme l'an dernier, l'avant-dernier jour avant la date limite pour rendre sa déclaration fiscale en ligne a été celui le plus mis à profit par les contribuables pour envoyer le document. Mardi, le record avait été battu avec 110.000 déclarations entrées en une journée. Mercredi, 92.000 ont été comptabilisées. 

.- Lisbonne - Alors près de la moitié des produits de consommation sont vendus en promotion, l’Autorité chargée de la sécurité alimentaire et économique (ASAE) a imposé entre 2014 à fin juin dernier des amendes de l’ordre de 917.750 euros contre des opérateurs économiques, qui ont pour la plupart pratiqué de la vente à perte.

.- Le Portugal est tombé à la 18è place dans le classement du panel européen de l'innovation, élaboré chaque année par la Commission européenne. Le pays ibérique restera donc dans le groupe des États membres considérés comme des ‘’innovateurs modérés’’.

.- En plus de la décision sur les sanctions qui seront appliquées au Portugal, le Conseil européen, et sur recommandation de la Commission, va fixer dans les prochaines semaines les nouveaux objectifs budgétaires pour cette année que le Portugal devra atteindre. Après, Bruxelles aura quatre mois pour évaluer si les engagements que le gouvernement portugais a présentés sont suffisants pour atteindre les objectifs souhaités.

.- Genève - La société chinoise HNA a pris le contrôle à hauteur de 80pc du groupe zurichois SR Technics, leader helvétique de la maintenance d'avions, a rapporté vendredi l’agence ATS. 

Cette transaction, dont le montant n’a pas été précisé, révèle l’intérêt de plus en plus marqué des sociétés chinoises pour les fusions-acquisition dans l’un des marchés les plus dynamiques du Vieux-Continent.

SR Technics, ex-filiale du groupe Swissair en mains de Mubadala depuis 2006, sera ainsi intégré au portefeuille d'activités aéronautique du groupe chinois, où elle restera une société autonome, selon un communiqué du groupe helvétique. 

La multinationale chinoise a multiplié les acquisitions ces dernières années, soutenue par Pékin qui encourage activement ses entreprises à doper leurs investissements à l'international afin de conquérir de nouveaux marchés dans un contexte de ralentissement de l'économie chinoise. 

-. La forte appréciation de la monnaie suisse a coûté 52.000 emplois aux secteurs d’industrie tournés vers l’export depuis 2010, selon une étude du géant bancaire UBS mettant en garde contre les risques de la désindustrialisation.

‘’La plus grande menace pour l'industrie suisse est aujourd'hui la force du franc’’, véritable valeur refuge pour les investisseurs, ont souligné les économistes de la plus grande banque helvétique dans leur analyse du marché de l'emploi.

Selon les données d’UBS, l'euro s'est déprécié de près de 35 pc par rapport au franc suisse depuis 2010. ‘’C’est pourquoi la reprise dans le secteur industriel est au point mort, sachant que quelque 6.000 postes ont été supprimés en six ans’’, précisent les auteurs de l’étude.

-. Le Brexit et les exportations horlogères en berne planent sur l’économie du canton de Genève, qui est déjà en récession depuis presque un an, selon une étude de la Banque cantonale de Genève (BCGE).

L’institution, qui misait en décembre sur une croissance de 1,5 pc du PIB genevois en 2016, a revu ses perspectives à la baisse en tablant sur 0,9 pc seulement.

Le vote du Royaume-Uni en faveur d’une sortie de l’Union européenne devrait faire perdre 0,2 pc de croissance au PIB helvétique, mais la facture sera plus élevée pour Genève, a estimé Valérie Lemaigre, cheffe économiste de la BCGE, lors d’un point de presse.

.- Paris - Sur le seul mois de juin, où la température était de 22,8 degrés en moyenne, contre 26,5 degrés l'an passé, le manque à gagner pour les magasins de grandes surfaces en France s'élève à 145 millions d'euros. Sur les six premiers mois de l'année, le mauvais temps a fait perdre 212 millions d'euros aux hypers et supermarchés (- 0,5 pc), selon une étude des cabinets IRI et Climpact-Metnext. 

Sur le seul mois de juin, où la température était de 22,8 degrés en moyenne, contre 26,5 degrés l'an passé, le manque à gagner s'élève à 145 millions d'euros. La météo du mois d'avril a aussi impacté la consommation (47 millions).

.- Madrid - Le groupe espagnol d’infrastructures Abertis examine la possibilité d’acquérir 33,69pc des actions de l'opérateur de satellites Hispasat, contrôlé par Eutelsat Communications, a annoncé jeudi une source de l’entreprise. 

‘’Concernant la communication d'Eutelsat au sujet de l'exercice d'une option de vente à Abertis de sa participation dans Hispasat, Abertis indique que l'engagement pris par les associés de faire partie de la société au moins jusqu'en juillet 2017 conditionne la validité de cette opération’’, a indiqué le groupe dans un communiqué. 

.- La fédération espagnole du tourisme Exceltur a annoncé s'attendre à un nouvel été record en termes d’arrivées en 2016, à la faveur du recul accusé par les destinations ayant été frappées par des attentats, notamment la Turquie.

‘’Le secteur touristique espagnol s'attend à un été très favorable, en particulier dans les zones côtières aux îles Baléares et Canaries, en Andalousie et au Pays basque’’, précise Exceltur dans un communiqué.

Troisième destination touristique mondiale après la France et les États-Unis, l'Espagne bat depuis trois ans des records d'accueil de visiteurs étrangers. En 2015 elle a accueilli 68,1 millions de touristes.

.- Londres - La Banque d'Angleterre (BoE) a laissé son taux directeur inchangé jeudi, en indiquant qu'elle pourrait dévoiler dans trois semaines un plan de soutien à l'économie face à l'impact attendu du vote des Britanniques pour la sortie du pays de l'Union européenne.

La livre sterling a gagné jusqu'à plus de 2pc après l'annonce du maintien du taux directeur de la BoE à 0,5pc, son plus bas niveau depuis plus de sept ans.

La banque centrale britannique a préférée maintenir le statu quo en raison de ‘’l'absence d'une dégradation supplémentaire du compromis entre le soutien à la croissance et le retour de l'inflation’’.

.- Le nouveau ministre britannique des Finances Philip Hammond a promis de faire tout le nécessaire pour stabiliser l'économie et restaurer la confiance après le vote des Britanniques en faveur du Brexit.

‘’Les marchés ont besoin d'être rassurés, ils doivent savoir que nous ferons tout ce qui est nécessaire pour maintenir l'économie sur les rails’’, a-t-il affirmé.

Il compte rencontrer cette semaine le gouverneur de la banque centrale britannique Mark Carney pour examiner les mesures à prendre pour protéger l’économie du pays des retombées du Brexit.

.- Rome - L'Italie a enregistré en mai un excédent de sa balance commerciale de 5 milliards d'euros. Une nette hausse par rapport à l'excédent de 4,1 milliards enregistré l'année dernière, a indiqué vendredi l'Institut national de statistiques (Istat).

Sur un an, les exportations ont augmenté de 2,4 pc, uniquement grâce à la zone UE où la hausse a été de 5,8pc, tandis que les importations ont diminué de 0,2pc, à cause de celles en provenance des pays hors UE (-5,9pc), a précisé l'Istat.

.- En Italie, Les marchés des actions en Italie ont terminé la séance en hausse ce jeudi. La progression des secteurs Finance, Pétrole et gaz, et Télécoms a contribué à cette hausse. En clôture à Milan, l'indice Investing.com Italie 40 a progressé de 1,62pc.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Italie 40 est à mettre au crédit du titre UniCredit (MI:CRDI) en hausse de 6,63pc soit 0,134 points pour un cours de clôture de 2,154. En seconde position, on retrouve Banco Popolare (MIBAPO) qui gagne 5,49pc soit 0,122 points pour une clôture à 2,344. Le titre UBI Banca (MIUBI) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 5,36pc soit 0,142 points pour une fin de séance à 2,790.

Mediaset SpA (MIMS) signe la pire performance de la séance, en perdant 1,19pc soit 0,040 points pour un cours de clôture de 3,324. 

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Milan par 298 valeurs à 101 et 27 stables. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus