Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Mercredi 15 Juin à 14:00

Bulletin d'actualité économique européenne



Londres - Pour les bookmakers, la probabilité d’un maintien du Royaume-Uni au sein de l’UE, qui était encore de 68 pc lundi, est passée à 60 pc mardi.



Jamais les bookmakers n’ont donné une avance aussi réduite au camp du "maintien" dans l'UE. En cause : un nouveau sondage favorable au "Brexit".

Rarement les sondages et les cotes de bookmakers n’ont eu autant d’influence sur les marchés financiers mondiaux. En effet, les résultats d’un double sondage réalisé (par Internet et par téléphone) par l’institut ICM, donne le Brexit vainqueur à 53 pc contre 47 pc pour le camp "In".

- Le groupe britannique Croda, fabricant de produits chimiques, vient de consentir un investissement de 18 millions d'euros sur son site de Chocques, près de Béthune, pour augmenter de 20 pc sa capacité de production dès 2017.

Fabricant mondial de produits chimiques, le groupe britannique Croda investit 18 millions d'euros dans la construction d'une nouvelle unité de production. 

Les produits chimiques fabriqués par Croda trouvent leur application dans l'industrie chimique, cosmétique, pharmaceutique et nutritionnelle.

- Le géant européen de l'aéronautique Airbus pourrait remettre en cause ses futurs investissements au Royaume-Uni en cas de Brexit. Airbus emploie 15.000 salariés britanniques dont 6.000 au Pays de Galles pour fabriquer des ailes d'avion. La perspective du Brexit inquiète beaucoup Airbus. Paul Kahn, le patron d"Airbus Group au Royaume-Uni a mis en garde les électeurs britanniques contre l'impact négatif à long terme d'une sortie de l'Union européenne. **** Paris, _ Les prix à la consommation en France ont augmenté de 0,4 pc au mois de mai par rapport à avril, selon les chiffres de l'Insee publiés mercredi. Les prix à la consommation sur une période de douze mois sont toutefois restés stables (0%). Dans ses estimations provisoires du 31 mai, l 'Insee tablait sur une légère baisse de 0,1%. Selon l’institut, la hausse des prix à la consommation en mai provient pour l'essentiel du rebond des prix de l'alimentation, en particulier des produits frais, et du renchérissement pour le troisième mois consécutif des produits pétroliers. L'augmentation des prix des autres biens et services est très modérée.

-Le groupe pétrolier français Total a annoncé un accord pour l’acquisition de l’entreprise belge Lampiris, spécialisée dans la distribution de gaz et d’électricité, pour une valeur de 180 millions d’euros, selon les médias.

Selon les mêmes sources, Lampiris comptait début 2016 un peu plus d'un million de clients au total, dont 200.000 en France et 850.000 en Belgique.

Amsterdam,_ Les pilotes des avions d'easyJet, opérant depuis Amsterdam, ont accusé la direction de la compagnie aérienne britannique d’avoir fait appel à des ''casseurs de grève'' étrangers en représailles à leur mouvement de grève mardi. "Au lieu de tout faire pour sortir de l'impasse, easyJet envenime les choses en utilisant des casseurs de grève venus d'autres pays", a déploré le syndicat VNV dans un communiqué, estimant que la compagnie à bas prix "jette de l'huile sur le feu".

Alors qu'une grève a été observée mardi entre 06H00 et 14H00 (heure locale), la compagnie aérienne a assuré tous ses vols prévus à partir d'Amsterdam.

-La chaîne néerlandaise d'électroménagers Scheer en Foppen a déclaré mercredi avoir fait faillite. Scheer en Foppen dispose de 55 magasins à travers les Pays-Bas outre un nombre de boutiques en ligne.

Un grand nombre de chaines néerlandaises de distribution ont fait faillite au cours des dernières années, dont Megapool, It’s, Dynabite, Dixons, Harense Smid et Mikro-Electro.

 Lisbonne, _ La banque portugaise Caixa Geral de Depositos (CGD) devrait accélérer la vente d’actifs qui est déjà en cours afin de minimiser l'impact de sa recapitalisation prévue sur les contribuables, croit savoir le Diario de Noticias, notant que ce processus de recapitalisation pourrait nécessiter une enveloppe de 4 milliards d'euros de fonds publics.

Entre janvier et mars derniers, la banque publique a vendu près de 200 millions d'euros de prêts hypothécaires en souffrance, selon ses résultats du premier trimestre.

La CGD a, dans le même temps, comptabilisé 1,2 milliard d'euros d'actifs disponibles à la vente, un montant appelé encore à croître, sachant que parmi les mesures à négocier avec Bruxelles il pourrait y avoir le redimensionnement de la banque publique à l’instar d’autres cas similaires.

-Les ministres des Finances de l'Union européenne (Conseil ECOFIN) vont débattre, vendredi au Luxembourg, la décision de la Commission européenne de reporter sa décision relative aux éventuelles sanctions à l’encontre du Portugal et de l'Espagne en raison de leurs déficits excessifs, a déclaré mardi le président de l’Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem.

Durant un débat de la commission des Affaires économiques du Parlement Européen à Bruxelles, Dijsselbloem avait exprimé des réserves quant à la décision de la Commission européenne le 18 mai, de reporter jusqu’à juillet ses décisions relatives à la procédure de déficit excessif du Portugal et d’Espagne, rappelant que cela soulevait "certaines préoccupations", rapporte la presse portugaise.

Madrid, _ Les ménages espagnols ont été avantagés par la politique de taux d'intérêt très bas mise en œuvre par la Banque centrale européenne (BCE), selon une étude réalisée par la plus haute autorité financière de l’Union européenne.

Ces ménages sont généralement très endettés et les taux d'intérêt payés sur de nombreux crédits immobiliers sont indexés sur les taux du marché monétaire, qui évoluent en fonction des taux directeurs de la BCE, explique la banque centrale.

La BCE a abaissé ces dernières années ses taux d'intérêt jusqu'à des niveaux historiques et a lancé un vaste programme d'assouplissement quantitatif afin de faire remonter l'inflation dans la zone euro, qui est proche de zéro depuis deux ans. 

-L'Espagne table sur la visite de 72 millions de touristes étrangers en 2016, ce qui représenterait un nouveau record historique, selon une étude de l’Association des hôteliers espagnols.

Cette hausse est due notamment à la sortie des pays européens de la crise, la baisse des prix du pétrole qui fait baisser les prix des billets d'avion, ainsi que les bas taux de change pour les Anglais, explique la même source.

-Le pays ibérique a aussi en sa faveur l'instabilité politique que connaissent certains pays de la rive sud de la Méditerranée, selon l’étude.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus